Sar de Méditerranée

Sar

Vincent Cros, moniteur de plongée nous envoie cette bouteille à la mer :

« Y-aurait-il quelqu’un qui pourrait m’aider pour avoir un joli bleu sur mes photos; je possède un EOS350D avec caisson Fantasea et 2 flash déportés avec un obj 18-55. En macro ou en proxi tout va bien mais dès que je veux faire de l’ambiance, je n’arrive pas à trouver un bon réglage… »

[singlepic id=197 w=160 h=120 float=left noframe]Je ne la trouve pas mal cette photo… J’ai un peu travaillé dessus : Contraste, couleurs, un peu de tampon pour éliminer du bruit de fond et un recadrage/rotation pour la dynamiser. Mais je suppose que vous souhaitiez obtenir quelquechose comme sur la photo ci contre ? 😆

L’ambiance, c’est le plus dur… Vu d’avion, c’est une question d’équilibrage entre la lumière ambiante et la lumière du flash. Premier élément de diagnostic : Il faut travailler en manuel ! Faire une mesure de la lumière ambiante, et adapter l’éclat du flash à celle ci et non l’inverse. Je sais, ce n’est pas clair ! Mais nous allons poursuivre les explications et le débat. D’autres lecteurs auront sans doute leur avis. N’est-ce pas, Anthony ? 😆


Partager ce billet
  , , , , , ,


3 commentaires sur “Sar de Méditerranée

  1. Ah ah ! J’suis là !
    1ère chose: elle est pas si mal cette photo ! Et bien éclairée. D’autant plus que le sar tambour n’est pas le plus simple à photographier ! En ce qui concerne le flash, je rejoins 100% Francis, on a vite fait d’avoir un effet miroir avec les écailles du poisson si on y va un peu trop fort ! En ce qui concerne l’ambiance, c’est pas évident de juger au premier coup d’oeil, même si l’oeil s’affute  à la longue… Donc perso, je pense qu’il faut prendre l’habitude de prendre plusieurs photos avec des réglages un peu différents (par exemple pour la vitesse, prendre à 1/30, 1/40, 1/60… idem pour l’ouverture, en gros du bracketting !) On est vite déçu sur le pc de ne pas avoir pris une ou deux photos de plus…  Sur un bon flash en général on peut diminuer ou augmenter l’intensité, il faut s’en servir !
    Du coup, pour l’ambiance avec les sars, j’ai tendance à baisser un max la vitesse… autant se servir de la lumière déjà disponible… et avec le flash en 2ème rideau, y’a moyen d’avoir un léger effet de vitesse, si le poisson se déplace.
    Pour le cadrage, comme sur les 2 photos, le mieux est d’être légèrement en-dessous.
    Bon voilà pour un début! Pour la méthode, je ne sais pas si c’est la meilleure  😆 En tout cas, il faut de la patience !

  2. Cher Vincent, vous posez la question : « Pour obtenir un joli bleu, je pensais ouvrir à f 5.6 avec une vitesse de 1/80 ou 1/60… qu’en pensez-vous ? ».

    Alors : Vous pouvez bien sûr essayer « au petit bonheur » des couples vitesse/diaphragme et regarder ce que ça donne sur l’écran de contrôle (aah, facilité du numérique…). Mais le mieux est de vous servir de la cellule de l’appareil ! Placez-vous en priorité à la vitesse au 1/125eme par exemple (bonne vitesse pour avoir des poissons en mouvement « nets » et compatible avec la synchro du flash). Visez le bleu de votre arrière plan et lisez l’ouverture que l’appareil vous indique (f:5,6 à f:11 le plus souvent). Voilà votre couple vitesse/diaphragme établi pour la scène considérée. Repassez en manuel, réglez au 1/125e et au diaphragme trouvé et adaptez la puissance du flash (en manuel également) pour qu’il éclaire les poissons au même diaphragme. Voilà ! C’est comme ça qu’on fait 😆

  3. On doit pouvoir bricoler avec photoshop.
    Aller sur Accentuation
    après sur tons foncés/tons clairs, plusieurs fois si nécessaire, le bleu va s’atténuer.
    Après revenir sur accentuation
    Règler l’éclairage
    Luminosité /contraste
    ça devrait marcher
     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *