photo sous-marineUne nouvelle lectrice, Laetitia Hocquet s’est jetée à l’eau en nous soumettant ses images. Merci d’avoir osé ! Voici son message et ses photos :

« Bonsoir Francis, Quelle disponibilité ! Je suis vraiment impressionnée, un grand merci. En fait je suis une photographe « du dimanche ». Je n’y connais pas grand chose et j’ai un appareil plutôt basique: même pas de format RAW. Pour 100 photos que je prends il y en a une dizaine max d’à peu près potable. Et puis une fois de temps en temps il y en a une que je trouve bien (cela n’engage que moi), et la plupart du temps je ne parviens même pas vraiment à analyser pourquoi celle-ci est bien alors que celle là ne l’est pas. Bref, je suis vraiment intéressée par « l’oeil du pro » et quelques conseils pour améliorer tout cela… tout restant une photographe du dimanche :). Voici 4 photos sur deux de mes voyages de cette année. Une autre question me vient au sujet des retouches que l’on va faire sur micro: à partir d’un moment, à trop retoucher on fini par dénaturer notre sujet il me semble… Il m’arrive souvent de voir des photos retouchées où il est tellement évident qu’elles ont été retouchées qu’elles perdent tout intérêt… Mais en même temps, et particulièrement en photo sous-marine, les logiciels de retouche nous permettent de restituer des couleurs ou de tons qui ne sont pas fixés sur la photo et de nettement les améliorer … Alors question existencielle: comment sait-on où s’arrêter ? Encore merci. Au fait, bravo pour les Carnets de Plongée:je suis fan, avec une mention spéciale pour les baleines de Rurutu et le les dragons d’Australie. Quelle joie de savoir qu’il va y avoir une saison 4 ! »

Cliquez sur les photos pour les agrandir…

Thaïlande photo sous marine Hindaengjan raie mantalavandou photo sous marine cigale de merThaïlande similan photo sous marine gorgoneThaïlande Similan photo sous marine poissons de verre






Pour répondre à vos questions : Ainsi, pour 100 photos prises, vous en retenez 10 ? Et bien dites vous que chez les pros, nous sommes contents quand sur 100 photos on en retient une ! Et encore, ce n’est pas toujours le cas… Concernant la retouche, c’est vrai qu’il faut savoir s’arrêter sinon, ça n’a pas de fin. Le seul instrument de mesure fiable dans ce domaine est votre œil. Ces photos étant destinées à l’œil humain et non à quelque scanner sophistiqué, l’œil et votre propre subjectivité doivent rester les seuls maîtres. Encore faut-il calibrer votre écran (nous reviendrons sur ce détail important).

Avant de vous proposer des améliorations, voici quelques observation « à chaud ».

Raie manta. C’est un sujet classique (même si la rencontre est toujours magique) mais paradoxalement assez difficile à réussir. La présence des bulles rend cette photo très originale.

Cigale de mer. De la couleur ! Bravo.

Tombant aux Similan. Celle-ci, vous pouvez la jeter… Pas d’éclairage sur les gorgones ou pas assez d’ambiance contrejour pour se passer des flashs. Je vais essayer de vous l’améliorer mais en JPEG, j’ai peu d’espoir.

Poissons de verre. Simple mais très bien. Sauf peut-être le nuage de bulles qui rompt la pureté de l’image. A effacer ou recadrer.

Merci Laetitia pour ces belles images. Avant que je commence à « bricoler », qu’en pensent nos autres lecteurs ?

Ci dessous, mes propositions (encore une fois, en jpeg, impossible de faire des miracles…)

[slideshow id=5]