IntelFranchement, vous en êtes satisfait vous de votre « portable » ? Vous avez déjà réellement trimballé son poids mort partout autour du monde, pour une autonomie dépassant rarement 1 heure ? De qui se moque-t-on ? Je ne parle pas des MacBook Pro, splendides bêtes de course, mais également justes en autonomie sans parler du prix. Faut-il les risquer en voyage, à la merci du vol ? Non, ce qu’il faudrait selon moi, c’est un portable réellement léger (moins de 1,5 kg) avec un vrai écran, un vrai clavier, une autonomie démentielle et un prix suffisament bas pourqu’on ne pleure pas trop en cas de dommage et qu’on puisse le remplacer au gré des générations, à la manière des téléphones mobiles.

Et bien cette panacée existe : Dans le domaine de la mobilité une petite révolution silencieuse est en marche, celle des ultraportables et autres netbooks. A se demander pourquoi les fabricants nous ont imposé si longtemps leurs portables « enclume » et hors de prix pour une autonomie ridicule et une fonction « chauffage d’appoint » dont on se passerait bien… C’était donc possible… Un netbook MSI dernière génération annonce déjà une autonomie record de 13 h 30 pour un poids d’1,3 kg ! Comment est-ce possible ? D’abord grâce à une nouvelle technologie de batteries. Ensuite, par la généralisation des disques SSD, au moins pour lancer le système. Rappelons que ces disques durs ne comportent aucune pièce mobile ce qui semble aller de soi pour des portables. Gageons que nous diposerons bientôt de machines entièrement en SSD, pouvues de claviers étanches et insensibles à l’eau et au sable. Et d’un trackpad qui fonctionne vraiment plutôt que de détecter votre tension ou vos décharges d’éléctricité statique (pour les excités dans mon genre) !

Alors bien sûr, les netbooks souffrent de l’image « jouet » qui leur est associée. Lourde erreur ! On fait presque autant avec eux qu’avec les portables classiques et la différence devrait encore s’estomper à l’avenir. Vous verrez, on ne parlera bientôt plus de portables mais de netbooks ou (pour faire Geek) de Mobile Internet Device. Pour accroître encore les performances, il fallait un nouvel OS (le système d’exploitation). Vous ne serez pas assez fous pour installer Vista sur votre machine ? Il ne s’agit pas seulement d’alléger les dinosaures du genre mais surtout de rationaliser et d’offrir un OS moderne et qui fonctionne !

C’est la qu’intervient Moblin, un système d’exploitation GNU/Linux conçu par Intel pour les Netbooks, téléphones portables et autres MIDs (Mobile Internet devices), basé sur les processeurs Atom et Core 2.

Créé en 2007 à l’initiative du fabricant de semiconducteurs Intel, le projet Moblin est soutenu par la fondation Linux. Avec le soutien technique des développeurs Kernels les plus respectés du marché et d’un tiers indépendant, le projet Moblin est destiné à devenir la plateforme Linux pour mobile la plus aboutie. Une quinzaine d’éditeurs ont promis de développer leurs produits en se basant sur la plateforme de Moblin, parmi lesquels Asianux, Canonical, DeviceVM, gOS, MontaVista, Novell et Wind River.

Résumons : Linux/Open source = stabilité, gratuité, évolutivité et optimisation. Tout le contraire de qui vous savez…

Cette initiative fait l’objet d’une campagne de marketing viral destinée à faire connaître ce nouveau système. Les sites moblinzone.com/fr et moblin.org acceuillent la communauté open source, où chacun peut contribuer à l’évolution de ce projet. Vous pourrez ainsi :

Rejoindre un projet d’envergure mondiale

– Participer à l’élaboration d’un système d’exploitation inédit

– Télécharger les applications disponibles sur Moblin.

– Profiter en avant première des dernières mise au point de Moblin

– Partager vos compétences et bénéficiez de celles des autres membres de la communauté Moblin.

Et en plus, vous avez remarqué ? Le logo est déjà aux couleurs de mon blog ! 😆

Longue vie à Moblin pour redécouvrir ce que mobile veut dire !

Article sponsorisé