Albert Falco. De profundis

Albert Falco, ancien commandant de la Calypso du commandant Cousteau, est décédé samedi à son domicile marseillais, à l’âge de 84 ans. « C’était l’homme le plus exceptionnel que j’ai jamais rencontré », a confié à l’AFP son ami depuis 58 ans, le docteur Denis Martin-Laval, qui fut le médecin de bord du navire lors d’une quinzaine de missions.

J’ai bien trop de respect pour celui qui était le plongeur le plus expérimenté de la planète pour prétendre que nous étions amis. Mais nous nous croisions souvent, en voisins, auprès de son cabanon de la calanque de Sormiou, et il me témoignait toujours son soutien. J’ai eu aussi l’immense privilège de plonger avec lui à plusieurs reprises. Et lui ai consacré un épisode des Carnets de Plongée en Martinique. A cette occasion, j’ai encore appris beaucoup, tant l’homme avait une expérience inégalable. Le voir à son age se faufiler dans les membrures du Roraïma, caméra au poing et à contre courant par 55m de fond reste un souvenir impérissable. Car je savais aussi qu’en cas de malaise, il était capable de me remonter en vie, et tous les autres de la palanquée s’il le fallait… Chapeau Monsieur Falco. Et merci.

Dernièrement, pour le lancement du magazine Plongeur.com, nous avions réalisé une interview de ce « vieil homme et la mer ». Pendant plus de deux heures il avait répondu à mes questions. Avec une ferveur qui ressemblait à un testament. Nous n’avons pu en publier qu’une partie. Peut-être devrais la compléter, désormais… Retrouvez ses paroles dans l’interview de Carole Pither en podcast. Et relisez l’article : il est plein d’enseignements cachés…

Avec Henri Germain Delauze, fondateur de la COMEX, c’est le deuxième « marseillais célèbre » du monde du silence qui disparait. La plongée est en deuil…

Souvenirs…


Partager ce billet
  , , , , , , , , ,


21 commentaires sur “Albert Falco. De profundis

  1. Je l’ai croisé cet été à Calvi et il avait encore la grande forme..Il est impressionnant d’aisance avec son super matos..c’est clair qu’il va nous manquer…

    • Super matos ? Sans doute, mais quand j’ai plongé avec lui, il me disait justement qu’il était capable d’utiliser n’importe quel matériel (de préférence obsolète et « minimal ») et je l’ai vu faire. Plus « aquatique » que lui, c’est impossible.

    • Salut Frédéric !
      Oui, une légende… Nous avions établi qu’il était l’homme avec le plus grand nombre de plongées à son actif. Il serait intéressant de savoir qui aujourd’hui à pris sa place (comme à l’Académie Française) dans ce classement. J’avoue n’en avoir aucune idée. Un ancien de Cousteau ? Un anglo-saxon ?

  2. Albert Falco… Immense tristesse…
    Plongeurs ou pas, nous avons tous grandi avec les images sous-marines de l’équipe Cousteau. C’est grâce à eux, grâce à lui, Falco, que nous avons découvert cet autre Monde, mystérieux et fascinant à la fois. Comme cette fabuleuse séquence de la murène et du mérou ! Nous ne vous oublierons pas. Merci encore Monsieur Falco…

  3. C’est avec une grande tristesse dans le coeur ! mais tellement de bons souvenirs durant toutes ces années au festival .. que je rend hommage à cet homme de coeur , de passion et avec tant d’humour il va retrouver ces potes au bonnet rouge !!!!!
    RIP

      • Oui !!!! comme tu dis … ils vont bien faire la fiesta tous ensemble la haut !!! un bel hommage sera rendu en plus de Delauze .. au prochain festival , ce qui me parait être NORMAL !!!
        es tu sur Marseille en ce moment ?? on pourrait se faire une p’tite bouffe ou un verre !!
        Je suis encore sur Marseille je pense rester pour les obsèques !!
        qu’en penses tu ?
        Marine

  4. J’aurais bien aimé rencontrer Albert FALCO, moi qui ait failli embarquer sur LA CALYPSO en 1985…
    Toute ma plus profonde sympathie et considération pour ses proches et sa famille.
    C’était un des derniers pionniers, Grand Homme de la Mer et des Océans !
    Disciple de Neptune, tu es accueilli à bras ouverts, à jamais et pour toujours dans le royaume de Poseïdon.
    Au revoir Monsieur FALCO.

  5. Albert Falco…
    Un grand plongeur,un grand ami…
    Nous nous connaissions depuis plus de vingt quatre ans, à bord de Calypso mais surtout après,dans sa vie privée, à Sormiou au cabanon avec les amis….
    Puis dans nos films tournés pour les enfants…pour qu’ils prennent conscience de ce qui les entoure sur et sous l’eau…
    La petite phrase de Bebert…qui résume très bien le grand Monsieur, »l’amitié,c’est le bonheur permanent », tout est dit.
    Je pourrai parler des heures de Bebert…Beb´s ( à bord de calypso).
    Merci de garder en mémoire, le grand humaniste, dont l’humilité était une de ses plus grandes qualités…
    Rémy Boisset (calypso)

  6. comme le commandant Cousteau Albert Falco est imortel , pourvu que Mr Legen et Mr Balesta perpétue cette incroyable aventure du monde du silence . Merci beber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *