J’entendais à la radio ce matin que nos brillants parlementaires planchaient en ce moment sur un projet de loi pour taxer les clients des prostituées. On fera payer le « consommateur » et, hop : le plus vieux métier du monde disparaitra ! Brillant… D’autre part, la hausse du prix du carburant se confirme. Quel rapport entre ces deux réjouissantes nouvelles ? Aucun.

En attendant, sur la voie publique (ici le port de la Pointe Rouge à Marseille), les provocations continuent…