Dive Travel Show à Madrid

Ce week end, du 24 au 25 mars 2012, la capitale espagnole accueillera pour la 4e fois le Dive Travel Show, la fête internationale de la plongée, du voyage et du tourisme durable. Organisé par Ingrid Riera, directrice du magazine de plongée espagnol Buceadores, ce salon se tiendra au Palacio de Cristal de la Casa de Campo de Madrid.

Agences de voyages, opérateurs touristiques, centres de plongée, marques de vêtements et accessoires pour la plongée, fédérations, associations, photos et projections de films : un grand évènement avec de nombreux pipole’s comme Daniel Mercier, Pierre Yves Cousteau et, sans aucun doute, de nombreux Ibères palmés. Si mon avion démarre et que mon parachute est plié, j’y serais…

Voici une petite présentation du salon, suivie par une plongée dans la grotte de Nérée près du Capo Caccia en Sardaigne. Souvenir, souvenir : j’y avais fait mes premières armes en spéléo plongée avec mon frère Eric, il y a bien longtemps… Au Moyen Age !

J’ai publié à l’occasion de ce quatrième Dive Travel Show un portfolio dans le catalogue du salon, consacré à mon travail sur les fractales.

[imagebrowser id=70]

Le chant des sirènes

Signalons également la sortie de la version web de la revue Buceadores dans laquelle sont parues quelques images « dénudées », comme celle ci dessous, inspirée par mes plongées dans les calanques… Allez, toutes et tous à Madrid : il fera beau !

Partager ce billet
  , , , , , ,


2 commentaires sur “Dive Travel Show à Madrid

  1. En Sardaigne aussi ?! Y a-t-il des grottes (ou des cénotes) que vous n’ayez pas encore exploré, Francis ?

    Des plongées spéléo aux fractales en tous cas, vous avez su trouver un improbable mais très joli fil d’ariane…

    Au plaisir de lire vos prochains billets !

    Henri, toujours aussi intrigué par les histoires des roches du côté de Marseille (et qui n’a jamais croisé de sirène dans les calanques, au grand soulagement de sa Lucette 😉 )

    • Par millions ! Heureusement. Sans parler des cavités « aveugles » qui n’ont pas encore d’accès au monde des Hommes et qui augurent de fantastiques découvertes à venir. Pour les spécialistes : la grotte de Movile en Roumanie par exemple ou un forage a permis la découverte de formes de vie supérieures, sans oxygène ni photosynthèse… Comme dans les abysses.
      Quand à la Sardaigne, ce fut ma première « expédition » de plongée souterraine. Nous y avons découvert des merveilles. Et notamment une plongée au cœur du Capo Caccia « l’aiguille creuse sarde », près d’Alghero. Une histoire qui mériterait d’être racontée. Dans un boyau fort étroit, nous avons du négocier le passage avec un congre géant de plus de deux mètres ! Je me souviens encore du poisseux et interminable frôlement, la main crispée sur mes attributs…
      Heureux que mes illustrations vous plaise. Je ne vais pas tarder à accoucher de nouvelles séries « sous-marines »…
      Quand aux sirènes des calanques, elles sont rares en effet, sauf en été où les pompiers ont fort à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *