Plongée : femmes et tentacules

Source: papaninja.deviantart.com via Francis on Pinterest

Les illustrations inspirées de la pratique de la plongée sous-marine ne sont pas si abondantes et c’est toujours un plaisir de découvrir un nouvel artiste…

Serge Birault est toulousain et travaille avec maestria sur Photoshop. Il est obsédé par les femmes… Et les céphalopodes ! Parmi une production très abondante, j’ai sélectionné ces quelques images « aquatiques » qui vous donneront un aperçu de son immense talent. De quoi rester ventousé… La pieuvre ! Admirez  d’autres de ses créations dans sa galerie DeviantArt et son blog où il détaille certains secrets de sa technique. Bonnes plongées !

La tentation des tentacules…

 Source: instantsdenuit.tumblr.com via Francis on PinterestSource: 2.bp.blogspot.com via Francis on Pinterest

Petit bonus : l’artiste au travail…

Watch live streaming video from sergebirault at livestream.com

Watch live streaming video from sergebirault at livestream.com
Partager ce billet
  , , , , , , , , ,


17 commentaires sur “Plongée : femmes et tentacules

  1. Bonjour !

    Hé, je viens d’y penser : moi aussi, j’ai une créature de rêve à tentacules sur la couverture de mon dernier livre « Les baleines ont-elles le mal de mer ? » 😆

    😉

  2. Vous avez dit « United Colors of »…
    Il y en a pour tous les goûts !
    Ça manque pas un peu de testosterone ?

    • Il m’en reste bien encore un petit peu… Mais c’est un fait que les artistes maaaales privilégient les modèles féminins. Allez, pas de machisme : j’en profite pour publier cette étude que j’avais faite sur DAZ Studio et d’autres logiciels de rendu. Il est très malheureux : on lui a volé sa combi de plongée sur le bateau !

  3. Bonjour Francis,

    Avec photoshop, on peut vraiment faire pleins de trucages et de blagues et c’est très drôle : votre ami en atteste parmi les photos que vous exposez dans votre article.

    J’avais un ami dans l’Eure, qui après un divorce (son 2ème pour être exact) prenait les femmes pour des pieuvres, mais c’était plus fort que lui, il leur vouait un amour inconsidéré. Il a eu 3 enfants avec 2 femmes différentes et ma foi, tout allait à peu près bien, 2 de ses aînés sont partis au Canada et réussissent fort bien. Il a fini par prendre ses échecs sentimentaux avec philosophie après un certain temps. Je pense que maintenant tout va mieux pour lui !
    Et aujourd’hui il ne désespère pas de retrouver une personne avec qui il s’entendra (il sera, je pense plus circonspect à l’avenir, avec l’âge, c’est normal, il a 60 ans). Mais on a tous et toutes des histoires d’amour qui ne se passent pas toujours bien. Le temps arrange tout : je reste positive

    • Singulière histoire que vous nous contez là, Catherine, on dirait un roman de Raymond Carver ou de John Irving : « L’homme qui aimait les pieuvres »… 🙂
      Il est vrai que les femmes sont parfois tentaculaires. Certains hommes aussi d’ailleurs, je ne fais pas de différence. Enfin, je ne suis pas hermaphrodite non plus, hein ?

      Tant acculé par des maîtresses tentaculaires
      Il tenta bien, et tant de fois… de prendre l’air
      Il cherchait donc sa coquille, sa moitié dans l’Eure…
      Mais, trop circonspect, la trouvera-t-il, pour l’heure ?…

  4. Je trouve votre poésie (car oui, Francis fait aussi dans les vers, style môyennageux, super !). Pleins de cordes à votre arc, c’est incroyable, je comprends pourquoi j’apprècie votre personne.
    Je ne suis pas experte en vers ni en prose, mais il m’arrive parfois d’en faire presque à mon insu, car j’adore l’écriture, la littérature dans son ensemble, les histoires vécues, les récits, les essais, et il est vrai que ça me prend un certain car les livres me plaisent tant par leur support, la beauté de la syntaxe, les illustrations et la lecture à voix haute préconisée par beaucoup de pédagogue (car on retient mieux un texte) tous les étudiants savent cela !
    C’est bien la lecture, et surtout le soir à la lueur d’une lumière quand tout sommeille autour de nous.
    Il faut que les jeunes soient de plus en plus nombreux à lire.
    Très bon week end à vous

  5. Hé oui Catherine, votre histoire « d’homme à poulpes » m’a inspiré ! 🙂
    Mais ce ne sont, comme on dit, que des « vers de mirliton », pour faire sourire… Question littérature, j’ai toujours été grand amateur de livres et j’en « avale » aujourd’hui encore plusieurs par semaine. Je relis en ce moment par exemple « tais toi je t’en prie » de Raymond Carver : un pur chef d’œuvre, comme l’ensemble de ses écrits d’ailleurs. Il y a aussi John Fante, Traven, Fitzgerald…
    Quand aux jeunes, hélas, il me semble qu’ils lisent trop peu, absorbés qu’ils sont par Facebook et YouTube ! Changement d’époque ? Sans doute. Les sociologues disent qu’ils s’y retrouvent et ont l’esprit plus vif que nous pour traiter toutes ces informations…
    Bon week end !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *