Ce fut la force de l’explorateur Stephens d’avoir compris que les bâtisseurs des cités mayas n’avaient pas disparus : ils étaient toujours sur place. Les cités étaient mortes, pas les hommes… Et si vous faites ce voyage, vous verrez des mayas partout !

A Chichen Itza, j’ai photographié la reconstitution d’une hutte maya : bois, palmes, pisé. Et ça marche depuis 2000 ans : deux jours avant, sur les traces de la cité d’Ek Balam, nous sommes tombés sur cette vieille dame qui vit aujourd’hui encore dans cette simple hutte…

Combien d’histoires ne m’a-t-on raconté de ces milliardaires en pesos refusant le confort ? Ces propriétaires d’un carré de jungle recelant par chance un cénote, un trou d’eau claire dont ils perçoivent un droit d’accès, véritable rente vu l’essor de la plongée loisir, mais habitant dans un hamac et sans l’eau courante ? Comme si ils ne partageaient pas les même valeurs avec le monde qui se prépare… J’ai en tout cas rencontré un peuple gentil, serviable, toujours prêt à rendre service. Cela sonne comme un lieu commun mais vous verrez, vous apprécierez très vite cette âme « bon enfant » du Yucatán.

Alors, qui m’a marqué le plus ? Cette « Mamie Maya GPS » capable de trouver des cités mayas plus vite que les satellites ? Cette petite fille à la glace « littérale » ? Cette serveuse de pizza à la langouste sur Holbox ? Oui, sur Holbox, les pizzas sont à la langouste. Sur Holbox, on roule en Holcar, de ridicules voitures de golf. Mais un silence… Sur Holbox, ca pète de sons et de couleurs. Holbox…

Ou cette tisseuse de hamac dont les doigts de fée s’agitent si loin des routes touristiques qu’on peut être sûr de la fonctionnalité de ses productions. Nous avons d’ailleurs eu une intéressante conversation sur la notion de taille. Hamac familial ou collectif ? Tout existe… Ou cette vendeuse de fruit au bord de la route ? Qui m’a fait gouter le Nance, un fruit jaune à la saveur de pomme rance ? Pour refuser que je le paye ensuite ?

Certains visages n’appellent pas d’autres commentaires que de croiser un regard. Au cours de cette itinérance au cœur de la péninsule du Yucatán, d’Holbox à Tizimin, de villes en villages de fête, de cabanes en églises hispaniques, voici quelques expressions de ce peuple chaleureux…

[slideshow id=39]

Si vous aussi vous voulez faire ce voyage, consultez Blue Lagoon et Phocea Riviera Maya.