Sous la mer avec Hayley Morris

Connaissez vous le stop motion ? C’est une technique cinématographique très ancienne qui consiste à réaliser un film en photographiant une scène image par image et en modifiant les détails à chaque fois de façon à obtenir une animation, à raison de 25 images pour une seconde de film. Il faut de la patience…

Je viens de découvrir le travail d’Hayley Morris et voulais vous le présenter. Il existe un tas de façon de plonger et celle-ci est délicieusement originale.

Cette artiste américaine basée à Brooklyn, New York n’utilise pas d’ordinateurs ni d’effets spéciaux. Uniquement un Canon 7D sur pied, une lampe, des tissus, brins de laine, papiers froissés et autres petits objets découverts dans les brocantes environnantes. Comme quoi il n’y a pas de limite à la créativité, quelque soit les moyens de l’artiste !

Pour chaque scène, elle anime environ dix objets et des ombres produites avec diverses trames placées devant la lampe. Comme elle le dit elle même :

« J’aime que mon travail soit tactile. J’ai besoin des textures, du toucher. Et j’aime que la lumière et les ombres rendent compte de cette sensation… »

Ci dessous, un aperçu de sa technique, un genre de « making of » sur la célèbre chanson « La Mer » de Charles Trenet

Partager ce billet
  , , , , , , , , ,


5 commentaires sur “Sous la mer avec Hayley Morris

  1. Je connaissais le stop motion, c’est une technique qui est de plus en plus utilisée aujourd’hui dans le milieu artistique. Sûrement un moyen de combattre « l’informatisation » et de revenir aux sources de la création, avec ses petites mains. Je suis un peu comme ça aussi. En tant qu’architecte, je préfère prendre le crayon plutôt que d’ouvrir un logiciel de 3D… Je trouve que cette technique d’addition d’images rend les choses beaucoup plus poétiques, mais c’est un travail monstre !! J’ai des étoiles (de mer, oléééé) plein les yeux pour les gens passionnés !

    Merci pour cet article Francis, j’ai adoré le making-of, je trouve ça passionnant de regarder les gens dessiner et créer.
    On va croire que je me fais ma propre pub MAIS PAS DU TOUT, détrompez vous 😉 J’ai simplement écrit dernièrement un article/photos sur la mer, dans lequel j’ai aussi fait intervenir Charles Trenet. Alors si vous avez un peu de temps, et bien sûr l’envie voici l’article (nooooon je vous OBLIGE à aller le voir, voilà, pas le choix !!! :)) ctrl C (je suis ultra prudente désormais) http://amchdesign.wordpress.com/2012/04/27/la-mer/

  2. Architecte, beau métier ! Le seul que je connaisse un peu c’est Jacques Rougerie… Oui, beaucoup d’artistes dans mes relations prétendent que la 3D « tout le monde en fait » et qu’il faut revenir aux fondamentaux. Hélas, en ce qui me concerne, c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour m’exprimer. Avec un crayon dans les mains, je suis aussi à l’aise qu’un Groisillon hors du nid.
    Vous avez une photo de St Trop… Renversante ! Et Port Tudy : je connais ! On Groix ou on Groix pas…

      • Ah ba voilà !! Une revanche sur mes commentaires postés en triple exemplaires 😉 Je ne sais pas du tout à quoi cela est dû… mais c’est bien dommage car j’aime les commentaires ! L’avis des gens est important.
        En ce qui concerne la 3D, je dois dire que je suis très impressionnée par ceux qui la maîtrise, étant donné que pour moi c’est donc l’inverse, heureusement que le crayon existe. Je suis allergique à 3DsMax, Rhino et tous les autres , je n’y arrive pas, je me sens perdue. Pourtant, ce n’est pas faute de ne pas avoir essayé… mais voilà, ce n’est pas pour moi. C’est ainsi !
        A très bientôt sur votre blog (puisque vous, vous ne voulez pas me laisser de commentaires, j’ai compris hein 😉 ) ahah.

        • Je suis évidemment loin de maîtriser la 3D, je bricole, disons. Mais c’est une vraie discipline et finalement, ça fait des années que j’apprends. Ces logiciels sont tout sauf évidents à utiliser…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *