Guyane

Guyane, tropicale banlieue de Marianne, tu m’as ouvert la jungle par la cicatrice de tes fleuves. Depuis, je ne cesse de repenser à toi. A tes sauts, à tes orpailleurs, à ta frontière brésilienne d’en face de l’Oyapock, aux lointains inselbergs des Tumuc Humac, atolls de pierre dans la mer des feuilles. A ta Porte des Étoiles aussi. A tes vapeurs et tes fièvres. Entre deux rives j’ai vraiment “vécu” le temps d’un tournage. Frontière de tous les possibles. Enfer Vert où se perdre. Luxuriance et luxurieuses aventures à vivre… Bientôt. Dis ?

Partager ce billet
  , , , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *