La tour de BabelJe suis encore sous le coup de l’énorme choc culturel de mon voyage au Maroc… Le labyrinthe des souks, la poussière dorée, les djellabas multicolores, les bousculades incessantes, le brouhaha multilingue : La tour de Babel !

Et c’est ce qui m’a fait penser à nos lecteurs étrangers dont certains me demandent une traduction de ce blog. Pour offrir cela, j’ai utilisé un plugin et une combinaison de sites de traduction automatique  : il suffit de cliquer sur un des drapeaux de la colonne de droite pour afficher le blog avec (presque) toutes ses fonctionnalités mais dans une autre langue…

Ce n’est pas nouveau mais c’est toujours aussi drôle : En espagnol, les Carnets de Plongée sont devenus « Los cuadernos de Pesca », c’est à dire les carnets de pêche ! En italien, la murène ruban d’Osman Ersen devient la Moray nastro… Comprennes qui peut ! La version arabe...

Et en roumain ? Je laisse Mirella commenter ! Toutefois, le logiciel semble apprendre, au fil des traductions et précise le sens. De plus, en glissant la souris sur des portions de texte, l’original français apparaît. Gadget ? Sans doute mais si cela peut faire découvrir ce blog à des non francophones, pourquoi pas ? Et puis c’est marrant de voir sa prose en chinois, japonais, arabe… Un petit côté éditions internationales de Tintin 😉

Ces logiciels de traduction automatique sont de plus en plus utilisés sur le web ce qui ne va pas sans poser problèmes. Lors d’une requête technique sur Google par exemple, il n’est pas rare de voir apparaître de semblables pages traduites et, au fil de la lecture, de se perdre dans ce salmigondis de contresens. Ce qui prend un certain temps vu que le PHP, c’est déjà du chinois… A terme, on peut imaginer un web composé d’un genre d’Esperanto incompréhensible, mais dans sa propre langue ! Après le langage SMS, voici les Babelblogs ! Restent les images…