2010 : Odyssée de la 3D sur le web

Pour l’instant, afficher de la 3D sur une page web est une galère (ou un délice de geek, selon l’inclination de chacun). D’ailleurs, si vous êtes sages, je vous dirais comment je fais pour afficher le beau modèle ci-contre que vous pouvez manipuler à la souris. Si, si… Essayez ! Encore mieux : En cliquant/glissant/lâchant plus ou moins fort vous ferez tourner le modèle plus ou moins vite ! Et voilà : Je viens de vous faire jouer à la balle sur mon blog 😆

A ce propos, on consultera un article de synthèse qui présente les différentes technologies 3D Web actuelles et le site Web3D consacré aux langages et outils nécessaires. Jusqu’à présent, on était contraint d’utiliser des plugins et tout le monde ne sait pas comment les installer dans un navigateur. Ainsi, VRML, SCOL, CosmoPlayer et d’autres sont restés confidentiels. Mais le rêve 3D perdure… Et puis je suis tombé sur ce communiqué qui annonce (enfin) l’avènement d’un standard pour l’affichage de la 3D sur les pages web et ce, dès 2010 !

Le Khronos Group (on nage déjà en pleine science fiction !), consortium en charge des spécifications de langages comme OpenGL, espère parvenir à mettre rapidement au point un nouveau standard, baptisé Web GL, qui permettrait d’exploiter nativement de la 3D au sein d’un navigateur Web. WebGL bénéficie du soutien de NVIDIA et AMD, principaux fabricants de cartes graphiques dédiées, ainsi que d’organismes tels que Mozilla, Google, Ericsson ou Opera Software. WebGL sera un standard permettant d’exploiter par l’intermédiaire du JavaScript, des commandes OpenGL ES 2.0 au sein du navigateur. Il tirerait parti des avancées proposées par HMTL 5, à commencer par l’élément Canvas qui permet d’effectuer des rendus dynamiques d’images bitmap via des scripts. Le rendu 3D serait directement effectué par la carte graphique.

Google, toujours à la pointe, a déjà développé un plugin expérimental allant dans ce sens, O3D, tandis que Mozilla propose Canvas 3D JS Libary (C3DL), une bibliothèque offrant des fonctionnalités similaires. Pour l’instant, ces solutions ne sont pas compatibles. D’où l’intérêt de mettre en place un standard. Les spécifications finales de WebGL pourraient voir le jour dans le courant du premier semestre 2010. Elles seront ensuite accessibles à tous, gratuitement.

On rêve tous de Minority Report : Demain, le web sera 3D ou ne sera pas…

Partager ce billet
  , , , , , , , , ,


21 commentaires sur “2010 : Odyssée de la 3D sur le web

    • Je suis sous Firefox et ça marche nickel. Mais votre feedback m’intéresse…  Dans Firefox il faut faire Outils/Options/contenu et cocher la case « activer Java ». Et peut être aussi « activer javascript », c’est toujours utile, notamment pour voir les images en grand. Si Java est installé sur votre machine (par défaut) ça devrait marcher. Il faudra sans doute aussi actualiser la dernière version de Java.

      Dites moi si ça marche ?

  1. En tout cas sous firefox, je ne vois rien du tout et on ne m’a rien proposé comme module à télecharger. Tout le problème de la 3D sur le web. Je regarde ça depuis longtemps et je n’ai jamais été convaincu, pourtant se balader dans des espaces virtuels pour une boutique par exemple, ça doit être sympa. Plusieurs experiences ont été réalisées, cela n’a jamais vraiment décollé.

    • Caramba ! Et pourtant, elle tourne, comme disait Galilée… Dans les préférences du navigateur il faut que Java soit activé. Et peut-être actualiser Java avec la dernière version, ce qui devrait être proposé par Windows au bout d’un moment (icône dans la barre d’état en bas à droite sur Windaube). Et moi qui était tout content : Pour une fois un truc qui marche sans rien avoir à télécharger 😥

      Trop cool ton masque !

        • En principe Java est activé par défaut. Il se peut que dans un environnement de travail la fonction ait été désactivée par l’administrateur du réseau, ou par un firewall. Mais ça m’étonnerais. C’est très utile Java ! Vérifiez vos options et dites moi, que je ne meure pas idiot…

      • Je n’en sait rien, je t’avoue que j’ai découvert le nuage de points avec cette vidéo. A priori ce qui est nouveau c’est l’optimisation du nuage de points à la résolution, ce qui rend le rendu très rapide. En fait ça fait comme les fractales : tout jusqu’aux petits graviers sont modélisés, mais tant qu’ils ne sont pas affichés à l’écran, il ne sont pas rendus, donc ça fait une sorte de « détail infini » comme ils disent.
        Enfin si j’ai bien compris :~)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *