Un gobie dans le fromage !

Cet après midi, mistral, la mer est forte ! Voilà qui rappelle la Bretagne… Vincent est aux commandes de l’autobus et négocie les coups de mer d’une main de maître et… virile. A bord, c’est un jeu de chamboule tout : les bouteilles s’entrechoquent, le plus novices vomissent sous cape… Mais le trajet est court : nous nous mettons à l’abri de l’île Maïre pour plonger sur le site « Les fromages ». A force d’enlever des plombs, cette fois je suis trop léger. Marie-Ange me regarde sans comprendre : saisi d’une soudaine frénésie pirate, je bourre mes poches de stab de tous les cailloux que je peux trouver. Nous cherchons un peu quoi photographier dans un décor assez morne et dans une eau pas très claire. Les saupes m’agacent avec leur fluidité craintive et les sars se souviennent sans doute de la dernière flèche qui les a ratés. Rien de probant de ce côté là. Voilà les fromages : de gros blocs calcaires scoriacés par des pluies antediluviennes. Le temps d’immortaliser un spirographe à contre jour sur le bleu ciel et j’avise un tryptérygion mâle (casaque d’or et cagoule bleue) hors de son trou, bêtement posé sur la roche, le nez dans un petit Codium. Sans trop y croire, j’approche le 50mm macro et paf : un coup de bronzage Sea&Sea ! Le poisson minuscule ne bouge pas pour autant et j’ai tout le temps de peaufiner les réglages. Ils sont forts chez Goudes Centre de loisirs : ils ont même réussi à dresser des sujets pour photographes… Un banc de rougets nous amène alors vers du relief. Une grotte à deux entrées, prometteuse pour mon objectif à tête chercheuse. Et là, miracle, sous la voûte, la floraison rouge sang du corail de Méditerranée. Celui de Marseille est le plus rouge de tous m’a dit Vincent… Sans y croire, je regarde ma console : – 15m. Du corail rouge à -15m ! Bon… Ils sont vraiment forts… Au milieu des Apogons vermillon et des Serrans chevrette qui marchent sur la tête, je me glisse dans la petite caverne en apnée et coraille à tout vat… Bon, je pourrais vous raconter les Doris dalmatien, la Flabelline et tant d’autres choses, mais c’est un blog après tout, pas un roman !

Partager ce billet
  , , , , , , , ,


2 commentaires sur “Un gobie dans le fromage !

  1. Je vien de prendre possesion d’un nouvel aquarium d’eau salée et heureusement pour nous, il y a vie autant du coté poissons et coraille . Je n’y connait absoulument rien mais c’est un très beau cadeau à découvrir. votre image du corraille rouge m’en fait apprendre.
    merci pour le partage.:idea:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *