Plongez sur l’épave USAT Liberty à Bali avec TripAdekua

A peine sortis de la « machine à laver », dans le maelstrom de bulles de cette mise à l’eau pour le moins « sportive », nous nous retrouvons enfermés dans un banc compact de platax rayés, nullement gênés par nos bulles. Et puis, comme au théâtre, le rideau de poissons s’écarte et révèle sur fond bleu la masse d’une épave formidable, visible en entier dans l’eau transparente. Un rêve de plongeur : l’USAT Liberty qui a glissé sur ce récif volcanique pour y finir sa vie d’acier en beauté…

Nous sommes à Bali, après un rude tournage de 3 semaines en Indonésie sous la direction de Luc Marescot.

Nous venons d’accoucher du premier épisode de la série Carnets d’Expédition : « L’origine des mondes ». Et pour tout dire, nous sommes tous lessivés !

L’équipe repart aussitôt vers la France mais au moment de monter dans l’avion, je n’en ai pas la force. Comme une envie de prolonger le séjour mais « en vacances » cette fois. Une langueur monotone…

Un coup de fil à Arnaud Théry et tout est arrangé. Il va me concocter un beau programme qui se terminera dans les courants aspirants de 8 nœuds de Nusa Penida. Des vacances…

Parfaite adekuation

TripAdekuaJ’apprends au passage qu’il est devenu expert sur la plateforme de réservation de voyages plongée « en direct » Trip Adekua. Nous aurons l’occasion d’en reparler…

Pour l’instant, voilà qu’il me vente ses poissons lune, ses poignées de poissons fantômes, ses escadrilles de mantas… Dans le taxi bariolé qui nous emmène jusqu’à chez lui, au milieu des temples et des statues bouddhistes, dans les fumerolles de l’encens, je me laisse gagner par la torpeur du jour finissant et somnole à ces propos auxquels je n’accordais à l’époque que peu d’importance. Je prenais Bali pour un trip de surfer, une nostalgie de « flower power » avec certes des plongées mais sans doute bien pâles, par rapport au cœur de l’Indonésie que nous venions de traverser… Quelle erreur !

Avec le recul je considère au contraire que Bali est une destination idéale à la fois pour les plongeurs exigeants et les non plongeurs, injustement taxés « d’accompagnants ». Comme s’il n’existait que la plongée comme référence ! Question de « clan »… Mais la nature est vaste. Regardez simplement le catalogue TripAdekua, çà donne des idées : il y a aussi les surfers, les randonneurs, les kitesurfers, les cyclistes, les free skieurs

Bref, de mon point de vue, Bali est la destination idéale pour des vacances « à la carte ». Sans parler du climat idyllique, des plages et des paysages, de la culture et de l’architecture, de la cuisine et de la musique frénétique… J’y suis retourné avec mes enfants et ils ont, évidemment, adoré.

L’épave au bout de la plage

Mais il est temps de reprendre ce récit où il a commencé, Arnaud en tête, en plongée sur le plus célèbre site de Bali : l’épave de l’USAT Liberty de Tulamben.

USAT Liberty - Bali - TripAdekua

TripAdekua - USAT Liberty - Plongées à BaliNous nous laissons tranquillement couler dans le ventre d’acier pour y gouter la pénombre bleutée des cales scintillantes de poissons de verre. Un gros mérou est en chasse et disperse le banc en feu d’artifice à chaque assaut.

Au dehors, un couple de perroquets à bosse se promène, sur fond de carangues. On dit que certains chanceux ont pu voir sur l’épave des raies aigles, des Mola Mola et même un requin baleine…

TripAdekua - USAT Liberty - Plongées à BaliMais pour l’instant, nous louchons sur un hippocampe pygmée vermillon, poisson de quelques millimètres enroulé sur un rameau de gorgone qui le camoufle. Nudibranches, poissons-feuille, poissons fantômes : autant d’espèces rares qui pullulent ici. La quantité de poissons qui papillonnent autour des membrures est impressionnante : nuages de poissons cocher, chirurgiens à bande bleue, poissons papillons, scorpions, barracudas…

TripAdekua - USAT Liberty - Plongées à BaliL’épave a été entièrement colonisée par le corail et chaque millimètre de métal est devenu le terreau de grands buissons de coraux mous. On trouve des gorgones de deux mètres sur l’avant du navire, dans 12m d’eau ! Ceci s’explique par l’histoire de l’épave qui est restée 20 ans échouée sur la plage avant de glisser sous l’eau vers sa dernière demeure. Le temps et la rouille ont eu raison de la peinture « antifouling » et permis sa colonisation rapide.

TripAdekua - USAT Liberty - Plongées à BaliNous voilà à la poupe, dans les 30 m, autour du gouvernail planté dans la cendre volcanique. Au fond de leur puits de sable noir, des crevettes mantis aux yeux montés sur cardan nous surveillent.

Nous terminons cette plongée sur un champ d’hétérocongres, en points d’interrogation.

L’épave est accessible à tous les niveaux et même sans bouteilles puisqu’elle est visible depuis la surface. Et il y a toujours quelques palanquées pour la faire mousser car, c’est vrai, le site est très fréquenté.

Pour éviter la foule, il faut venir plonger très tôt, au levé du soleil.

TripAdekua - USAT Liberty - Plongées à Bali

Un double naufrage

USAT LibertyCe cargo de 120 mètres de long et 13000 tonnes a été construit dans le New Jersey en 1918 et réquisitionné par l’armée américaine pour le transport de marchandises. Il était armé de deux canons, grand calibre à l’avant et un autre petit à l’arrière.

Le 11 janvier 1942, lors d’une traversée entre l’Australie et les Philippines, avec un chargement de traverses de chemin de fer et de caoutchouc, il est torpillé par un sous-marin japonais, à une dizaine de miles nautiques (20 km) au sud-ouest du détroit entre Bali et Lombok.

Deux destroyers américain et néerlandais, tentent de le remorquer jusqu’au port de Singaraja, sur la côte nord de Bali. Mais le cargo trop endommagé prend l’eau.

Décision est prise de l’échouer sur la côte est de Bali, à Tulamben, afin de pouvoir récupérer sa cargaison. Il reste sur la plage, au pied du volcan Gunnung Agung,  jusqu’en 1963. Date à laquelle le volcan explose, faisant des milliers de morts et une centaine de milliers de sans-abri en recouvrant la région de cendres. Le tremblement de terre consécutif fait alors glisser l’épave qui se couche sur le flanc et sombre. Depuis, l’épave brisée gît toujours entre 6 et 35 mètres de fond à seulement 40 mètres de la plage…

TripAdekua - USAT Liberty - Plongées à Bali

Un safari-plongée sans bateau !

Anne-Sophie et Arnaud Thery, sont établis à Bali depuis 2003. Moniteurs de plongée, ils ont accompagné des palanquées pendant plus de dix ans aux quatre coins du monde : Antilles, Maldives, Vietnam, Mer Rouge…

Mais à Bali, ils ont l’idée de génie de proposer un safari plongée « par la terre ». Car, comme le dit Arnaud : « Offrir une croisière impose de vivre en permanence sur un bateau, et en certains endroits autour de Bali, les conditions en mer ne permettent pas d’offrir un voyage confortable pour tout le monde ».

TripAdekua - Plongées à Bali

« Nous proposons des étapes différentes, avec des hôtels de qualité au moins équivalente à du 3* en Europe et nous y passons au moins 2 nuits à chaque fois de façon à permettre aussi à chacun de se reposer et de profiter de la piscine, du village, de l’environnement. Si vous désirez faire une pause dans les plongées, nous mettons à votre disposition un guide francophone qui vous fera découvrir l’île au rythme de nos étapes. Pour des raisons pratiques, nous limitons les groupes à 16 personnes maximum, ce qui nous permet de dénicher des hôtels de taille humaine et de faire des palanquées raisonnables, pour préserver toute la convivialité de ce séjour.
Autour de l’île vous pourrez plonger dans des conditions convenant à tous les niveaux, sur tombants, épaves, grand bleu, muck-diving (sur fond de sable volcanique). Nulle part ailleurs nous n’avons trouvé de plongées aussi riches, aussi différentes qu’à Bali. Régulièrement nous découvrons sous l’eau des espèces que nous n’avons encore jamais vues, et ne sont d’ailleurs pas répertoriées dans les livres de faune ! »

Arnaud sera votre conseiller et agent local pour vos vacances plongée à Bali. Il a été sélectionné par Antoine Bulot, le Top Expert Plongée Trip Adékua.

TripAdekua c’est koua ?

Trip Adékua est une plateforme qui vous permet d’entrer en relation directe avec des agents locaux francophones sélectionnés pour leur expertise. Vous bénéficiez ainsi de conseils de vrais spécialistes de la destination et de meilleurs prix sans intermédiaires inutiles avec les mêmes garanties qu’une agence de voyage.

Votre expert local partage la même passion que vous et vous aide à organiser votre séjour. Il compose avec vous un voyage conforme à vos envies et votre budget. Vous faites des économies et vous êtes certain de loger au bon endroit.

Visitez le site, c’est une mine d’informations sur les destinations plongée…

TripAdekua

Retour à Tulamben

La destination m’avait tellement plu que j’y suis retourné pour y organiser un stage de photo sous-marine. Avec au programme, bien sûr, le Liberty. Et comme toujours, nous parcourons à pied les quelques centaines de mètres de galets, le long des junkungs, ces bateaux de pêche à balancier traditionnels. Mais sans bouteilles ! Celles-ci sont apportées par des femmes : j’en ai vu qui portaient 3 blocs avec stab sur la tête, tongs aux pieds…

Bien sûr, cette situation est choquante pour nous autres occidentaux mais il n’est pas permis de porter sa bouteille soi-même. Ce travail pénible est leur gagne-pain, à raison de 7 500 Rhp (50 centimes) par bloc transporté…

TripAdekua - USAT Liberty - Plongées à Bali - Tulamben TripAdekua - USAT Liberty - Plongées à Bali - Tulamben

TripAdekua - USAT Liberty - Plongées à Bali - Tulamben

 Par mer calme, la mise à l’eau est une formalité. Mais quand il y a un peu de houle…

TripAdekua - USAT Liberty - Plongées à Bali - Tulamben

TripAdekua - USAT Liberty - Plongées à Bali - TulambenC’était le cas ce jour là : de longues vagues puissantes dans le tonnerre des galets qui s’entrechoquent et s’effondrent sous les pieds..

Le truc, c’est de s’élancer au bon moment, à reculons, pile entre deux vagues. Tout le monde sait cela. Une petite acrobatie que j’avais pratiqué de nombreuses fois mais ce jour là, empêtré dans mon équipement, un lourd caisson photo à la main et un phare dans l’autre, je me rate, me fait aspirer et drosser sévèrement en programme « essorage » !

Je ressors à angle droit. Une inclinaison qui sera réparée le soir même d’un massage balinais au baume camphré. J’en ai encore le cuir fluorescent !

Blague à part, sur place on ne compte plus les genoux luxés et autres menues plaies et bosses des plongeurs trop confiants. C’est une plongée très agréable mais faites attention à la mise à l’eau…

Je vous dis : à bientôt pour d’autres plongées adékuates ?

 

Bali pratique

A emporter
Crème solaire, casquette ou chapeau, palmes chaussantes avec chaussons à semelles pour les plongées de Tulamben (marche sur les galets).

Meilleure période
De la mi mars à fin décembre, en dehors de la saison des pluies qui n’empêche pas de plonger mais qui rend les eaux moins claires. En juillet la température est idéale (28° dans l’eau, 30° sur terre) et l’eau est plutôt claire. Et on peut encore rencontrer quelques mola-mola (poisson lune)… A Gilimanuk et Penida/Candidasa la température de l’eau peut descendre à 20° C. Prévoir une 5mm, avec cagoule et souris pour les plus frileux.

Meilleures plongées
l’épave de l’USAT Liberty, bien sûr, le tombant de Tulamben, le gros à Candidasa, les espèces rares à Gilimanuk, l’épave d’Amed et son récif, Menjangan pour la diversité, Nimpang pour les coraux…

TripAdekua - Plongées à Bali

Partager ce billet
  ,


6 commentaires sur “Plongez sur l’épave USAT Liberty à Bali avec TripAdekua

  1. J’avais fait une dizaine de plongées sur le site à une époque où ce n’était pas encore la cohue touristique. Il y a beaucoup à faire, beaucoup à voir. J’en garde de bons souvenirs.

  2. Pingback: Trip Adekua | Francis Le Guen. Créateur de contenu - Web Designer - Auteur multimedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *