Plongeurs.tv : la télé des plongeurs

La télévision est en panne. De finances, d’idées, de confiance. D’existence, même, peut-être. La télé n’est plus qu’un meuble autour duquel on ne se réunit plus. Les adolescents ne s’y sont pas trompés qui chargent à tout va leurs programmes préférés pour les consulter à leurs heures, avec leurs usages et la compagnie de leur choix, sur les « terminaux » qui ne manquent pas. Et l’avènement des tablettes va encore accentuer le phénomène. L’audience cumulée de ces « programmes web » atteint et parfois dépasse les audiences traditionnelles.

Ainsi, il semble qu’il faille désormais penser plus aux spectateurs et moins aux chaines. Plus en terme de programmes destinés à des communautés actives et enthousiastes que de cases à remplir. Ce n’est plus le meuble (et ses chaînes) qui compte mais l’ensemble des contenus multimédia accessibles. Et ils commencent à être pléthore sur le web… Toute une économie et une chaine de pouvoirs sont en train d’être bouleversés « à la télé ». La puissance et l’hégémonie de ce média décroit proportionnellement au taux de raccordement à l’internet. Bien sûr, de même que la presse papier ne disparaitra pas au profit de l’électronique, la télé traditionnelle ne mourra pas non plus face à l’internet. Mais elle peut y être digérée…  En tout cas, il faudra sérieusement se creuser la tête et faire appel aux vrais talents pour fidéliser spectateurs et annonceurs sur telle chaîne ou tel programme.

Aujourd’hui la technique est devenue très abordable et tout un chacun peu produire des émissions, des films, des programmes… Sans compter le pompage de ce qui existe déjà en libre circulation avec une notion de « droit d’auteur » plutôt floue… Reste le savoir faire, ce qui est autre chose. Mais le faire savoir existe : c’est le web. Très probablement va-t-on voir ainsi débouler quantité de « chaînes » thématiques, et sans doute Google en tête. Et Facebook n’est pas en reste (vous savez, toutes ces photos et vidéos publiées sur vos pages, partagées, etc, sont désormais leur propriété ! Relisez bien le contrat)…

C’est ainsi que les annonceurs, cornaqués depuis des décennies dans les allées de médias traditionnels souvent peu efficaces, vont sans doute enfin sentir le vent et déshabiller un peu plus la petite lucarne pour vêtir convenablement l’Internet…

[email protected] de Plongée ?

Pour ouvrir le bal, Olivier Oudon (par ailleurs rédacteur en chef de Plongeurs International) a concocté tout seul avec ses petites mains Plongeurs.tv, la première télé des plongeurs, gratuite et en libre accès. Un site propre, net, sans pub agressive, complètement html 5 et full HD, dont le taux de fréquentation ne cesse de progresser… Les extraits de films sont d’une grande qualité, grâce à une sélection rigoureuse. Un bonheur.

Bon, mais les extraits ne remplaceront pas à terme un contenu original… Et si on se prenait au jeu et vous proposions bientôt la première émission de plongée francophone, conçue et pensée pour le web ? [email protected] de plongée ? iPlonge ? (trop tard, les noms sont déposés :lol:).

Rien n’empêche que l’émission soit également diffusée voire coproduite par une des chaînes du « meuble »… Le modèle économique reste à établir : partenariat, sponsoring, billboarding, actionnariat ?… On en parle… Et vous, qu’en pensez vous ?

Allez, vous pouvez reprendre une activité normale et regarder le web…

Partager ce billet
  , , , , , , ,


23 commentaires sur “Plongeurs.tv : la télé des plongeurs

  1. La télé n’est pas encore morte (la preuve, y a encore de bonnes émissions les jeudis soirs sur la 2… ou la 5 🙂 ). Pour l’instant, le web et la TV sont encore complémentaires, comme le sont les livres et les e-books. L’essentiel finalement, c’est que chacun trouve son bonheur en surfant d’un média à l’autre. La plongée est un secteur gâté en la matière : avec ses belles images et ses sensations fortes, elle passe aussi bien dans la presse écrite qu’à l’écran…

  2. Oui, pour la Plongée, la Télé, le Web, les livres c’est bien, même très bien, selon le goût de chacun, mais personnellement, je trouve que ne vaut d’avoir la tête sous l’eau, et d’accéder ainsi, directement, de façon immédiate, au sens littéral du terme, à cette face cachée du monde qu’est l’univers subaquatique, cet envers du décor qui pour nous vaut l’endroit.Peut-être en mieux…

  3. Les plongeurs sont donc de si mauvais consommateurs qu’il n’y ait plus d’émission sur le sujet digne de ce nom ?
    Toi qui est du « milieu » (mais pas du pire) une « émission conçue et réalisée pour le web » c’est combien ?

    • Ce ne sont pas les téléspectateurs qui sont en cause, et très demandeurs mais, disons, les structures… Une émission web c’est… moins cher ! 😆
      Pour vous donner un exemple, une série de 5×52′ comme Carnets d’Expédition à couté plus d’1 million d’euros. Ushuaïa Nature, c’est 5 fois plus…

  4. « la première émission de plongée francophone, conçue et pensée pour le web »… que Poséidon t’entende!!! Mais il semble que le vieux ce soit péter les tympans…
    A l’heure, ou certains (et pas des moindres) « bilboardent » (fournissent du matos -> pour que les terriens voient leur logo) sur des émissions grand-public, diffusées sur des chaines gand-public où l’on explique pour la ènième fois que le requin est « moche » mais qu’il faut le protéger… à un grand public qui s’en fout…
    Ce sont les mêmes qui te fileront un tuba pour une émission « petit public »… et les fabriquants de bagnoles, les vendeurs de téléphonie mobile : « votre marché est tellement petit que nous n’avons pas les outils afin de calculer les ROI… »
    Comme il faut tout de même tenter de trouver un erzatz de modèle éco, les pré-rolls fleurissent allégrement sur toutes les vidéos… 15 à 30 secondes de pub avant de se taper une vidéo de 3 minutes… sacré ratio!!! Laisse les fleurir vieux pote, laisse-les fleurir… Un de ces 4 les webnautes seront lassés et s’appercevront qu’une partie (et certainement pas la moindre) de ce fameux Graal économik est certainement une participation de leur part…
    Quand tu veux on plong dans la vrai eau, dans la vraie mer… la notre la Bleue 😉

    • Aaah mais ça serait une émission avec de la vraie eau, et plus qu’un tuba, comme les précédentes… :lol:. Ta caricature est violente et un peu amère (à boire) mais pas fausse. On en a déjà parlé. Mais que veux-tu, j’y crois toujours… Quand j’ai commencé la plongée « tek » (bien avant que le nom existe) j’étais bien un des seuls à penser que cette activité se développerait… C’est aussi pour ça que j’ai toujours écrit des concepts pour « le grand public » et non pas seulement pour sa frange palmée… C’est vrai aussi que pour financer une série de prestige, les chaines ont besoin de vendre des shampoings et des 4×4…

  5. Amer??? Ou à mer??? 200.000 €uros par émissions TV ca fait quoi au XXIe siècle sur un projet web??? Pour le hors-captif notre marché est trop petit et pour le captif notre marché est « saturé »… a moins d’avoir des entrées chez Véolia, Total ou autre pollueur qui ont besoin de s’acheter une « morale »…
    Et c’est quand tu veux pour une plonge entre gens qui y croient malgré tout encore… car il y en a!!!

  6. Appel à bidouilleur (et non binôme !) .
    Ayant une Free « révolution » un bel écran 102 p je me suis dis je vais regarder les belles images de plongeurs.Tv sur ce bel écran via l’interface internent de la box ! Stop : il faut Flash player et là pour l’installer sur la box je bloque !
    Ça serait pas mal non ?

    • Je reçois la même ces jours ci. Je teste et je publie la marche à suivre.
      Ce doit être possible vu que c’est de l’html, 5 interprétable par un navigateur comme Chrome par exemple. Pas de flash. A voir. Mais, la télé sur la télé, ce n’est pas idiot. 😆

  7. On en dit qu’on serait fans des [email protected] de plongée et d’expéditions on line, comme on l’est des carnets de plongée et d’expéditions on TV 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *