poker 3dJe ne sais pas si vous avez remarqué : le poker déferle en France sur toutes les chaînes. Canal + bien sûr où les grands tournois du World Poker Tour sont retransmis, commentés avec passion par… Patrick Bruel. Je pense qu’il est pour beaucoup dans cet engouement nouveau tant il excelle dans l’exercice. Je n’appréciais guère le chanteur mais j’aime beaucoup le joueur et le présentateur. Les autres chaînes surfent avec plus ou moins de bonheur sur le phénomène : Eurosport, Paris Première mais aussi RTL 9 qui diffuse la quotidienne « Poker After Dark » où s’affrontent « amicalement » les plus célèbres joueurs du monde ; aaaah l’odieux Phil Helmut, caractériel notoire mais qui a réussi l’exploit de remporter onze fois le titre de champion du monde. Et il y en a encore qui croient que c’est un jeu de hasard ! Pas moins de 3 nouveaux magazines de presse ont envahi les kiosques et dans les casinos, les tables de Texas Holdem poussent comme des champignons.

Le poker… J’y jouais déjà à l’armée où je plumais mes camarades de chambrée au point que cette activité nous fut interdite par les gradés. L’honnêteté me pousse à dire que j’adaptais très largement les règles en fonction de mes intérêts… Et je n’avais pas à faire à forte partie avec moins de 1% de bacheliers et quelques braves illettrés. C’était ça l’armée, le grand brassage… Bref, je me suis de nouveau pris de passion pour ce jeu dont les subtilités m’avaient jusque alors échappé. Les montées d’adrénaline qu’il provoque valent bien quelques plongées souterraines ! Les casinos en ligne se multiplient et il est facile de s’entraîner avec des joueurs du monde entier. Un conseil : à moins d’être très forts (vous en êtes sûrs ?) ne jouez pas pour de l’argent malgré l’apparence de gain facile. Aujourd’hui sur l’Internet, les joueurs pros vous attendent au coin de la table virtuelle, ravis de cette nouvelle manne de pigeons, et ne vous laisseront que le croupion ! Un adage célèbre dans le monde du poker précise que si en une minute vous n’avez pas identifié le pigeon de la table, c’est que le pigeon, c’est vous ! Et pour les pros, vos cartes sont transparentes, ce qui m’a inspiré l’illustration… A propos, y a-t-il des joueurs parmi mes lecteurs ?