Francis Le Guen

[hcolumns]

[columnhelper col-md-4]

Creative photo workshop dans le Musandam - Oman

[columnhelper col-md-8]

Creative photo workshop dans le Musandam - Oman

[/hcolumns]

On est rentrés, on est vivants, on est courbatus et fracturés (voir notre dernière aventure dans le désert du Sharjah) et il est temps de faire le bilan de notre petit séjour dans le Golfe Persique.

Retour donc sur notre stage de photo sous-marine creative photo workshop au Sultanat d’Oman. Organisé par Christophe Chellapermal de Nomad Ocean Adventures, ce workshop nous a permis de parler, entre autres, de cadrage et de composition.

Trop souvent en effet, du moins c’est ce que j’ai observé et cela n’engage que moi, les photographes sous-marins sont à la fois pétris de bonnes intentions, alourdis de matériel à la valeur somptuaire mais, au moment du clic décisif, totalement impuissants face à la scène qui s’offre à eux.

Obnubilés par la technique ils en oublient souvent la simple finalité de notre regard, celui du cadrage… Car, la photo, c’est l’art de figer l’instant mais surtout de cadrer l’infini des possibles. Ainsi en était-il déjà des maîtres flamands ou du grand Léonardo Da Vinci et sa technique du Sfumato. Le cadre, c’est la photo. La lucarne privilégiée dans le chaos.

Ainsi étudiâmes nous, à partir d’exemples concrets, les fameuses règles du décentrage, ou du deux tiers/un tiers. Encore que, dans ce domaine, les règles soient faites pour être détournées ;-)…

La magie du Raw

Mais ! Plus fondamental encore, la découverte de l’essence même de la photo numérique, je veux parler du format Raw. Petit retour en arrière…

Quand j’ai commencé la photographie professionnelle, du temps de l’argentique, au sein de la célébrissime agence SYGMA qui était à l’époque (80′) la plus grosse agence de photojournalisme du monde (dure école, croyez moi, mais où j’ai tout appris) nous n’avions pas la possibilité d’intervenir sur nos images, ni même de les voir avant le dévellopement. Cadrage, exposition, netteté : tout devait être parfait, prêt à publier dans les plus grands magazines du monde. Situation de terrain anxiogène au possible…

Tout a changé avec l’avènement du numérique où les prises de vues sur le terrain s’apparentent pour moi à de l’acquisition de données. Soit à peu près 30 % du travail créatif. Le reste se faisant en »post production » à savoir sur l’ordinateur qui a remplacé la chambre noire des labos…

Nous avons défriché ainsi les possibilités du fameux format Raw que bien peu utilisent, et pourtant… Ce « brut de capteur » contient des milliards d’informations qui dépassent largement les capacités d’analyse de l’œil humain et qui sont justement la base de travail idéale de nos images.

Nous avons appris ainsi à nous servir de Adobe Lightroom et Adobe Photoshop en tandem (l’un complétant l’autre et inversement) pour travailler au mieux les images brutes et en tirer le meilleur. Et Christophe de s’écrier : « Et moi qui ai jeté des milliers d’images trop sombres alors qu’elles étaient bonnes !… » Eh oui… 😉

Creative photo workshop dans le Musandam - Oman

[hcolumns]

[columnhelper col-md-6]

Creative photo workshop dans le Musandam - Oman

[columnhelper col-md-6]

Creative photo workshop dans le Musandam - Oman

[/hcolumns]

Creative photo workshop dans le Musandam - Oman

La créativité au pouvoir !

Finalement, rien n’est plus ennuyeux que de faire la énième photo sous-marine… Raison d’être de ce vent de révolution pour tenter de réinventer le plaisir d’être sous l’eau… Voici quelques tentatives. Félicitations à Christophe « El » Chellapermal et nos autres photographes « libérés » ! 😉

Creative photo workshop dans le Musandam - Oman

[hcolumns]

[columnhelper col-md-6]

Creative photo workshop dans le Musandam - Oman

[columnhelper col-md-6]

Creative photo workshop dans le Musandam - Oman

[/hcolumns]

 

Creative photo workshop dans le Musandam - Oman

Et, ci-dessous, quelques environnements caractéristiques de nos plongées à Dibba… Notre studio entre gorgones bleues et corail cuivre sur fond de requins-baleine et de raies aigles…

Creative photo workshop dans le Musandam - Oman

Creative photo workshop dans le Musandam - Oman

Ce n’est qu’un au revoir. Il est question que nous remettions çà, cette fois pour préparer les amateurs à différents concours photo. A l’année prochaine, donc !

Dibba

logo visiterDubai-illustr032

Lire les autres articles sur cette destination ?