L’Odyssée de Myspace

Je considère depuis longtemps que l’avènement du « web 2 » constitue une régression sur le plan du contenu et de la forme. Bien sûr cela a permis l’accès à la publication web du plus grand nombre, chose réservée jusque là à ceux qui avaient fait l’effort d’apprendre. Mais est-ce que « le plus grand nombre » a des choses à dire ? Dans ce domaine, le pompon est détenu je crois par Myspace, le triomphe du mauvais gout. Ma compagne a résilié depuis longtemps son inscription, lasse de se faire draguer à tout bout de champ. En ce qui me concerne, c’est exactement le contraire, et c’est évidemment plus confortable 😉 Au gré des invitations quotidiennes « d’amis putatifs », je ne me lasse pas de constater à quel point le mauvais gout est universel. C’est vrai qu’il suffit de choisir un modèle, d’y ajouter quelques gadgets, de la musique et hop, un site ! Et c’est là que le bât blesse… La musique agressive, systématiquement au démarrage de la page, ce qui devient vraiment intéressant quand il y a 10 onglets ouverts : un megamix mondial qui pourrait faire croire à du Boulez ou du Varèze. La navigation et le confort de lecture : comment faire comprendre aux myspaciens qu’un menu rose foncé sur un fond rose tyrien est tout simplement illisible (l’illustration n’est pas la pire…) ? Qu’ajouter des blocs vert fluo et divers clignotements par dessus va précipiter le lecteur chez son pharmacien ? Ce réseau qui à l’origine devait favoriser la communication des êtres ne fait que les isoler dans un délire proche des trips d’acide ? Qu’à force de rajouter des photos de 600 Mo, des films du même tonneau et des liens pourris vers des serveurs essoufflés, la page va mettre 2h à charger et bloquer tout le monde ? L’ADSL a bon dos. Quand j’ai appris (c’est à dire déjà au Moyen Age…) il existait une Netiquette. On parlait déjà de la saturation du réseau… Alors, quand je suis en panne d’inspiration, rien de tel qu’un petit tour sur Myspace : parfait exemple de ce qu’il ne faut pas faire ! Allez, ici quelques exemples de ce qu’est et devrait être le web…

Partager ce billet
  , , , , , , , , ,


2 commentaires sur “L’Odyssée de Myspace

  1. Je n’ai jamais compris comment ce site pouvait avoir autant de succès, pour ma part je n’y vais jamais, top de gadgets et une mise en page souvent incompréhensible.
    dommage car au niveau musical on peut y découvrir des talents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *