Un Tétard, sinon rien

On constate qu’on prend de la bouteille quand quand on reçoit plus de livres dédicacés qu’on en achète… Dans le domaine de la plongée, je vois ainsi passer beaucoup d’ouvrages médiocres qui deviennent des pièges à poussière. Sauf les livres truculents de Gabriel Di Domenico qu’il m’amène d’ailleurs lui-même à la maison à chaque opus. L’occasion d’entendre d’autres rocambolesques histoires qui feront sans doute des chapitres du prochain livre. Car Gaby parle comme il écrit…

Son dernier livre (Editions l’Ancre de marine) est peut être encore plus réussi que les autres. J’ai déjà écrit ailleurs à quel point ce type a un don d’écriture instinctif, sans recherche artificielle de « style ». Le seul peut-être qui mérite d’être imprimé. Le style de Dido c’est son stylo, son coeur, ses tripes et son incroyable vie. De ces plongées glauques dans le Milieu, je suis ressorti plein de larmes : de rire et aussi de réminiscences douloureuses. Car l’homme sait émouvoir : le signe des grands…

Je vous recommande particulièrement cette lecture. Vous y apprendrez comment récupérer au détecteur de métal des cocottes minutes bourrées de billets ; comment on fabrique de fausses amphores ; et comment on trouve des pièces d’or sous le moindre caillou de 32 tonnes… Bon je vous laisse : il m’attend sur son bateau. Il a des « trucs » à me montrer…

Partager ce billet
  , , , , , , , ,


10 commentaires sur “Un Tétard, sinon rien

  1. Super, je suis un fan !
    J’ai lu ses précédents bouquins plusieurs fois, dès que je peux je me rue dans une librairie l’acheter.
    N’étant pas plongeur pro, j’ai vraiment besoin de rêver entre deux saison sde plongée.
    Merci pour cette excellente nouvelle et bonnes bulles !

  2. Salut Jean Pierre !
    Oui, ce dernier bouquin est vraiment top. Gaby aussi connait la musique mais dans ce dernier livre ni flute, sax ou clarinette mais parfois le violon (les gamelles…)

  3. Je viens juste de découvrir ta note, heureusement après avoir lu le livre de Gabriel.
    Je confirme, je lis quasiment tout ce qui peut s’écrire dans le domaine de la plongée et les histoires de Gaby sortent vraiment du lot.
    Ce livre est un pur chef d’œuvre.
    Mais pas seulement pour la plongée, n’importe qui peut le lire. (je veux dire des non plongeurs).
    Je l’aurais bien vu joué une pub pour SEB.
    Sur ces bonnes paroles je vais sortir ma cocote minute et mettre du poulet dedans. (oui je sais on ne peux pas tous avoir le talent de Gaby en matière d’originalité)
    Pour ce qu’il t’a montré sur son bateau tu n’aurais pas du le dire, tu va attirer les convoitises…

  4. Bonjour Polo ! J’appelais les belges de mes vœux : les voici !
    Je ne peux pas transmettre les coordonnées de Gaby publiquement. La « voie normale » est d’écrire à son éditeur : l’Ancre de Marine. Il vous répondra à coup sur !

  5. Toujours pas reçu l’adresse de Gaby par son éditeur. Tant pis, si tout va bien je serai à Marseille du 19 au 24 déc en route pour de nouvelles aventures plongées avec mon ami marseillais et un autre ami belge. J’essaierai de passer chez lui du côté du fort Saint Nicolas pour lui demander une petite dédicace (en fait j’ai ses 4 livres).
    Je n’aime pas embêter les gens mais je suppose que si je passe chez lui pour lui dire un petit bonjour il ne me recevra pas à coup de chevrotine….!!!!!Peut-être si je viens avec une petite bière belge ??????????????????
    Pour les îles de Riou et,ou les autres, j’espère aussi qu’ils en feront des « réserves intelligentes »….

    POLO

    PS: Une idée de cadeau en cette période de fin d’année …. Un livre de Gaby Di Domenico. Ca marche j’en ai fait l’expérience!

  6. Je confirme :comme cadeau, ça marche terrible.
    Questions :
    Trouve-t-on encore le premier livre ? Le seul que je n’ai pas lu !
    Je préfère le serrage de louche à la dédicace et les deux à la volée de chevrotine. Aussi, si tu es reçu comme ak, informe-nous, nous prendrons des précautions.
    Merci d’avance et bonne chance, nous sommes derrière toi.

  7. Le premier livre de Gaby s’intitule « Io, Dido ! » mais l’éditeur est différent il s’agit de « Les Editions de la Nerthe » décembre 1998 je pense même que l’auteur a regretté ce choix par la suite et veut en racheter les droits (mais je n’en suis pas sûr).
    Une simple recherche Google me permet de voir qu’il est encore en vente
    sur « alapage.com »mais je pense qu’il l’est encore dans toutes les bonnes (pharmacies, car c’est un très, très bon remède à la dépression latente de notre époque….) librairies.
    Tu peux l’acheter sans hésitations, le problème c’est que quand tu l’auras terminé tu vas te retrouver bien seul dans ton quotidien et comme moi tu vas devoir le relire……….
    Comme les autres livres de Gaby, très bonne idée de cadeaux mais uniquement pour les amis les autres n’y comprendraient rien……
    A consommer sans modération….
    Je te livre ici la préface (sans l’accord de l’auteur, mais j’en prends la responsabilité tant elle est MAGNIFIQUE)
     » Ce bouquin, je le dédie à tous les gens extraordinaires et hors du commun que j’ai rencontrés dans ma vie, riches ou pauvres, puissants ou misérables, grands ou petits.
    ET MORT AUX CONS QUI NE M’ONT LAISSé AUCUN SOUVENIR.
    Pourvu que tout ça dure… »
    Gabriel Di Domenico
    Avec ça tu « vois » tout de suite le personnage…..
    En tout cas bonne lecture et ne viens pas te plaindre je t’avais prévenu…..

    POLO

  8. Polo : je pense que Gaby te recevra très bien. Si tu connais son adresse sur l’eau… Je vais essayer de lui transmettre tous ces courriers, il appréciera, c’est sur ! Il a d’ailleurs une secrétaire qui collecte ce qu’on dit de lui sur le net…
    Solvès : On trouve encore le livre sur Amazon ou autres. Et pas de gilet pare balles pour rencontrer Gaby 😉 Mais si vous ne lui plaisez pas, il saura vous le dire, et vite 😉

    Corinne : je suis fan aussi, et ami. Et je le pousse à écrire un roman…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *