Je viens de trouver le véhicule aussi futile qu’indispensable pour nos prochain tournages : la voiture Squba ! Son concepteur, Frank Rinderknecht, président de la société suisse Rinspeed, a réalisé la version sous-marine de la Lotus Esprit, pilotée par Bond… James Bond, dans L’espion qui m’aimait, sorti en 1977.

Je la veux !

Le véhicule est entièrement électrique, « zéro émission », comme l’indiquent les pancartes installées sur le stand du Salon automobile de Genève, où l’engin est présenté pour la première fois. Pour la plongée, deux bouteilles et détendeurs intégrés et deux moteurs supplémentaires actionnent deux « gicleurs » placés latéralement, à l’emplacement habituel des rétroviseurs, qui servent à manœuvrer la Squba dans le plan vertical et horizontal. Et çà marche ! J’aime bien aussi les propulseurs jaunes sur le film…