Pas dégoûté par la plongée de ce matin, Vincent rempile cet après midi comme modèle. Il tient absolument à me montrer « La pierre de Briançon » sur les contreforts de l’île Jarre… Que voilà de la belle plongée… Une eau claire, et des reliefs splendides. Encore peu habitué au rythme « en sauts de puces » du photographe moyen, Vincent m’a largué dans le bleu. Car voilà, j’ai encore repéré un poulpe camouflé dans la roche et suis tombé là en arrêt comme le chien du même nom. Plus de modèle ? Et si je m’en passais pour cette photo ? La bête se suffit à elle même et je trouve que cette image reflète assez bien une certaine sérénité ressentie sur le site.

Une arche double se révèle dans le bleu. Les parois sont couvertes d’anémones jaunes du plus bel effet et les ombres camouflent à peine un banc de centaines de sars trahis par leurs armures étincelantes. Ombres et lumières : ne cherchez pas plus loin l’inspiration de cette photo « minimaliste ». Parfois trop d’éclairage tue l’éclairage… Ici, je n’ai utilisé que la lumière ambiante et le phare halogène, la reflection sur les anémones faisant le reste. A condition toutefois de se placer dans l’angle correct, raison de mes ludionnages et virevoltes permanentes. Bonjour poumon-ballast et merci les oreilles disciplinées à la « béance tubaire volontaire »…

Vincent m’amène ensuite dans une grotte-faille abondamment décorée qui traverse un piton de part en part. Puisque nous sommes dans les reflets, restons y : ce sera le thème de cette séance. Une bulle d’air miroir, des gorgones et du velours d’anémones, un plongeur qui donne son plus beau regard : La pierre de Briançon, rien que pour vos yeux !

Vous voulez faire cette plongée (et beaucoup d’autres) ? : Les Goudes Centre de Loisirs.