Je hais les bagages à roulettes !

Quand le pays n’est pas en grève, je prend le train et l’avion. Beaucoup. Avec beaucoup de bagages. Et depuis longtemps… Et je dois témoigner d’une mutation assez récente : la généralisation des bagages à roulette. Très pratique, c’est vrai, quand on les porte et qu’on se fout de ce qui suit.

Mais en même temps, pour qui est congénitalement “rapide” et impatient, habitué à remonter les files en pirouettant façon toréador, quelle galère ! Aujourd’hui la moindre issue est obscurcie par une théorie de voyageurs suivis de leur précieux bagage. A roulettes donc. Mais pas plus mobile ni rapide pour autant. Au contraire ! La longueur “hors tout” du gêneur est même doublée et d’autant plus traitreusement que cela se passe à bout de bras, sous la ceinture, pour qui est habitué par sa taille à voir “haut”. Je ne sais pas si vous avez déjà dérapé sur une valise à roulette ? Bon.

Si bien que la longueur des queues à doublé. Décuplé même si l’on considère que le fardeau au sol se fait moins sentir sur l’épaule ou à bout de bras, ce qui incite à la flânerie… Ceci me rappelle la théorie fractale des bouchons… Marre des roulettes ! A titre de représailles, je vais mettre au point un système gigogne de bagages à roulettes, soit 6 colis en convoi : j’aurais de la place derrière moi !

Partager ce billet
  , , , , ,


2 commentaires sur “Je hais les bagages à roulettes !

  1. Tout à fait d’accord. De plus les gens ne savent plus voyager. Avec les bagages à roulettes on n’hésite pas à emporter n’importe quoi, des choses qu’on n’utilisera pas. Alors qu’auparavant il fallait réfléchir, faire des choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *