Le monde des fractales multidimensionnelles est assez vaste pour avoir la tentation d’explorer sans cesse de nouvelles combinaisons, au risque de s’y perdre. Et puis parfois, on reprend une « vieille équation » pour l’inventorier plus en profondeur et y découvrir d’autres merveilles.

Ainsi, l’an dernier, j’avais créé un monde fractal qui rappelait les cales englouties d’une épave de supertanker. Une combinaison « classique » d’Amazing Box et de Folding IntPow ayant donné naissance au tableau Tankeralia.

Tankeralia

Plongeons…

L’ayant ré-ouverte dans Mandelbulb3D, j’ai pu m’en faire une idée plus précise tout en cherchant dans les recoins de cet espace quelques singularités. Visitons tout d’abord la grande salle aux piliers… Imaginez que chaque creux, chaque trou renferme lui aussi tout un monde pour peu qu’on zoome à l’intérieur.

Nan ! N’essayez pas sur cette photo, ça ne marchera pas ! 🙂 Mais que les assoiffés d’interaction ne se sauvent pas : j’ai pensé à eux au bas de ce billet. Mais continuons la plongée…

Tankeralia-variante

En nageant vers le grand tunnel à droite puis en suivant le couloir qui se présente encore sur la droite, je suis parvenu dans une zone à la symétrie étrange, cardioïde puis ovale, lisse surtout ; ce qui est le plus surprenant au milieu de ces autres formes « fracturées » (Fractales vient de fractus, en latin).

tankeralia-end

En continuant à suivre cette galerie, pendant « un certain temps », on découvre cette fois des structures circulaires :

Stargate

BoschJ’y ai vu une réminiscence d’un célèbre tableau de Jérôme Bosch, montrant la « porte de lumière » menant au paradis.

Une expérience « proche de la mort » que j’ai vécue moi-même au cours d’une plongée profonde dans la source de Saint Sauveur dans le Lot.

Une mésaventure racontée dans mon livre Les scaphandriers du désert.

 

L’âme du super tanker

Vous aurez sans doute remarqué ces formes récurrentes qui germent un peu partout dans la fractale. J’ai voulu connaître leur nature :

Tankeralia-god

masqueJ’ai donc zoomé à l’extrême pour tenter d’en isoler une et l’identifier.

Peine perdue. Dans la mesure où il s’agit d’une fractale, son niveau de détail est infini et si je m’approche encore, je vais être happé dans un autre monde, encore plus détaillé, dont je ne sortirais pas.

J’ai eu toute les peines du monde à retrouver l’eau claire, englué dans un brouillard de « Distance Estimation », « fog », et autres aléas bien connus des utilisateurs du logiciel.

Tout juste si j’ai pu photographier au passage ce curieux masque, ce pectoral précieux, l’âme du super tanker…

Le trésor de l’épave…

tresor

Et bien plongez, maintenant !

Rien que pour vos yeux, voici une petite partie du voyage en 360°, afin que vous puissiez vous aussi en profiter. Naviguez et zoomez à la souris, on ne s’en lasse pas ! 😉

Et pour finir, un vrai film cette fois ci, avec du son, du courant, du plancton et tout le confort moderne ! Bon, je vous laisse : il me reste un paquet de paliers à faire…