Croisière plongée Anyssia en Mer Rouge : spéciale famille !

Dans la vie, il y a des rayons de soleil inattendus… Cet après midi, j’ai reçu cette photo, suffisamment énigmatique pour attiser ma curiosité dans la cascade de mails quotidiens que je reçois… Quel est donc ce bateau blanc qu’on voit sur le bord du tombant ? Et ce moderne bédouin encapuchonné, posé sur son reflet ? Ne serait-ce pas l’Egypte ? Un des derniers secrets de la Mer Rouge ?

La mystérieuse photo était accompagnée de cette délicieuse prose, envoyée comme une bouteille la mer, car j’ai la réputation justifiée d’être « injoignable »…

Il était une fois un bateau blanc…
Sur ce bateau blanc naviguaient des papas, des mamans et des enfants. Certains plongeaient, d’autres non.

Ceux qui plongeaient se régalaient car le bateau les posait toujours là où le décor était le plus joli, le poisson le plus abondant, le corail le plus coloré.
Ceux qui ne plongeaient pas occupaient leurs journées à jouer, dessiner, chanter, lire, faire des expériences, piloter, pêcher, nager, snorkeller, sauter dans l’eau, regarder la mer, attendre les grosses vagues, guetter les dauphins, espérer la tortue, donner des noms d’oiseaux aux poissons, …
Il y avait tant à faire sur le bateau blanc, personne ne songeait un instant à s’embêter.

Parfois le bateau blanc jouait de la musique et les mamans commençaient à danser, entraînant les enfants, puis les papas… des gâteaux et des jus de fruits frais sortaient comme par magie de la cuisine, la darbouka se mettait à rythmer l’air et tout le monde s’amusait en faisant la fête…
Il y avait tant à partager sur le bateau blanc, personne ne songeait un instant à faire la tête.

Avec cela, les enfants, les mamans et les papas étaient heureux et tous mangeaient de bon appétit – car l’air marin, ça creuse – et tous faisaient de beaux rêves la nuit, bercés par le bateau blanc sous le ciel étoilé.
C’était vraiment un bateau pas comme les autres, le bateau blanc…

Extrait de « Le monde d’Anyssia »

Joli, n’est ce pas ? Ce mail provenait de Laurence, des croisières Anyssia en Mer Rouge. Depuis Hurghada, en Egypte, haut lieu de la plongée s’il en est.

Et c’est bien volontiers que je leur donne ce coup de pouce (haut !) car l’initiative est suffisamment rare pour être encouragée. En effet, nous sommes tous peu ou prou parents, non ? Ou des oncles, des cousins, des tantes, des mères par alliance, des protecteurs par défaut… Bon, vous me suivez ?

Halte aux orphelins de la mer !

Et on fait quoi quand on part plonger ? En Mer Rouge, par exemple ? On les abandonne. Si ! Entraînés que nous sommes à sacrifier nos enfants à notre travail, à nos loisirs, à nos extases. Si ! Dans notre belle société où le salaire de la femme au foyer est complètement dévoyé et sert à convoyer la marmaille de centres de loisirs en baby sitter, crèches, transport en commun et embouteillages. Si ! En bouteilles, oui, mais sans les enfants, chéri : rien que nous… 40 !

Brassards sur le dos, brassières gonflées. Les dauphins sont à droite, on regarde, on ne touche pas et on remonte. Une, deux, une deux… Madame fait un malaise, son cordon la démange, qu’à cela ne tienne, elle se reposera sous le cagnard ! Monsieur plongera profond, avec ceux qui savent être de vrais hommes !…

Je caricature. J’en fais des tonnes. Soit. Mais chez Anyassa, pas de ça Lisette ! On plonge en famille avec armes, bagages et progéniture ! Quelle belle idée.

« Une semaine sur un bateau, en mer rouge, avec votre famille. Conçue pour répondre à la demande de nombreux parents plongeurs, cette croisière permet à vos enfants d’avoir leurs propres activités pendant que vous plongez en toute sérénité sur les sites mythiques du nord de la mer Rouge. Selon un programme pédagogique et ludique adapté à leur âge, ils partiront à la découverte des mondes marin et sous-marin, feront des rencontres inoubliables et s’enrichiront d’expériences nouvelles et merveilleuses. Une semaine à vivre ensemble et à partager… Et pour chaque âge, une aventure inoubliable ! » Oui, c’est de la pub, et alors ? Regardez ce petit film : on s’y croirait ! 🙂


Croisière Anyssia en Mer Rouge par franckfranck2A

Que du bonheur on vous dit ! Alors, cette fois, convaincus ? Prenez donc vos enfants sous le bras et partez plonger le coeur tranquille ! Ils vous feront de beaux dessins. Il est vraiment très bien ce bateau blanc…

Partager ce billet
  , , , , , , , , ,


15 commentaires sur “Croisière plongée Anyssia en Mer Rouge : spéciale famille !

      • 2 comiques de 4 ans et demi et … 4 ans et demi 🙂
        pour juillet, on a trouvé une structure centre plongée / base de voile
        donc papa et maman sous l’eau et les cocos au jardin des mers… on verra ce que ça donne.

          • oh la ! c’est une considération bien plus personnelle qui motive ma retraite anticipée du programme de reproduction de l’espèce: avec deux, y’en a déjà bien assez !!!
            et pour les vacances, encore un bon mois et demi de bureau avant …

  1. On pensaient justement faire ce genre de croisière l’année prochaine, je dois dire que j’ai quand même un peut peur que les enfants s’ennuient.

      • Je confirme pour avoir participé avec notre fille de 8 ans, il n’y a pas eu une seconde d’ennui pour les 11 enfants qui étaient à bord, l’équipe est tip top et les parents comme les enfants ne pensons qu’à y retourner…superbes plongées, chouettes baptêmes pour les enfants, PMT, aventure à la Robinson, et pleins d’autres choses…Faut y aller !

  2. Les balancer à la mer s’ils s’ennuient pour en prendre des neufs, euh, ça marche aussi avec les chiens et les concubin(e)s? 😆

    • Absolument ! C’est même l’origine du mot « chien de mer ». Quand aux cons joints, ils ne méritent pas plus. Remarquez, sur les bateaux, on dit quand même « les femmes et les enfants d’abord »…
      C’est vous qui voyez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *