Artmatic-300x168J’ai déjà écrit ici tout le bien que je pense du génie de la programmation Eric Wenger, déjà auteur en 1994 du célébrissime et ergonomissime Bryce. Il a récidivé depuis, hélas uniquement sur Mac OSX, avec deux softs extraordinaires : Artmatic Voyager et Artmatic. Les versions d’évaluation sont disponibles sur le site U&I Software.

Le premier est un générateur de paysages, que dis-je de mondes… Un espèce de Bryce dopé au MojoWorld. Les fonctions mathématiques sont rendues directement, sans passer par la création de polygones. Une belle prise de tête pour le programmeur qui avoue lui même que « Ce n’est pas simple ». On le croit. Je vous ferais part de mes explorations quand j’aurais un peu apprivoisé la bête. Pour l’instant, je cherche à créer une planète… Sous marine ! Ben oui…

Partez à la découverte de paysages de 60 000 km2 avec un niveau de détails infini. Jusqu’où irez vous ?…

Le second, est un générateur de fractales élaboré qui rappelle un peu les FraxFlam et autre fractal Explorer des filtres KPT pour Photoshop. C’est normaaaal, c’est le même programmeur. Avec un niveau de complexité sans limites, basé sur un arbre de propriétés, les résultats sont évidement bluffant et la vitesse de calcul ébouriffante (quelques dizaines de seconde en plein écran 27’…). Notons qu’Artmatic sert aussi à générer des mondes pour ArtMatic Voyager. Des planètes de 60 000 km de côté avec un niveau de détails fractal, c’est à dire infini !

Mais le sorcier des algorithmes ne s’est pas arrêté là : Artmatic crée aussi des animations fractales en fonction du niveau sonore : en clair, il est désormais possible de vocaliser des fractales ! Inutile de dire que je ne cesse plus depuis de parler à mon Mac qui me réponds en couleurs. Les premiers signes de la folie… Allez : chantez maintenant…