Apophysis 7x pour Mac OSX !

Non, ce n’est pas une « vraie » version Mac. Mais j’ai continué l’exploration de l’émulation sur Mac OSX à l’aide des outils géniaux de ce système basé, rappelons le, sur Unix, le langage de l’internet… Résumons : Unix + processeurs Intel = possibilité d’utiliser les logiciels d’émulation Linux. En clair, lancer des .exe sur Linux et donc sur Mac. Vous me suivez ? Non ? Ce n’est pas grave !

Tout d’abord, charger la nouvelle version d’Apophysis (on en est à la 7X 14…) sur la page du développeur Georg Kiehne. En fait, pour le Mac, chargez la version 7x 13 (l’autre refuse de se lancer avec cette méthode… :-()

Rangez l’exe dans un coin du mac d’où il ne bougera plus. Et mémorisez l’endroit (les chemins sont importants)…

Apophysis, le logiciel qui s’affranchit des systèmes…

Chargez et installez ensuite l’appli gratuite Wine Bottler sur le blog de l’auteur, par ailleurs assez remarquable de graphisme. On vient de changer de monde, vous avez vu ?

Comme son nom l’indique, Wine Bottler se charge d’empaqueter l’application Windows et de l’installer dans un espace disque dédié avec tout le fatras Windows hélas nécessaire mais qui ne pèse au total avec l’application que 50 Mo… De quoi s’interroger sur les Go des versions Windows : elles contiennent quoi de plus au juste ? Bref.

Dès lors, Apophysis est lançable par Wine et interprêté sur Mac par X11.

La procédure en détails

Lancez Wine Bottler. Dans le panneau de gauche, sélectionnez « Create custom prefix ». Selectionnez dans le champ « Install File » le chemin d’Apophysis 7×13.exe que vous avez stocké précédemment. Cochez les cases « Copy only » et « Silent Install ». Cliquez sur le bouton « Install »… Ça y est : votre Mac est foutu, c’est un PC… Non, je blague.

Wine Bottler installe effectivement Apophysis sur un pseudo disque C… Répondez sagement à toutes les incongruités demandées par l’installeur. Notez sur la capture ci contre, la Pomme, l’application X11 et l’installeur Windows en train d’écrire des cochonneries dans son bac à sable…

Cet espace disque est accessible dans Wine Bottler en cliquant sur la petite loupe en face de l’appli compilée. Ou Ctrl+Clici « afficher le contenu du paquet » sur l’appli Apophysis/Win Bottler. Notez que pour désinstaller sur Mac, il suffit de tout balancer à la corbeille. Aaaaaah…

A la fin, on vous demande d’enregister le fichier Wine Bottler. Nommez le et choississez l’emplacement (celui-ci peut être changé par la suite. Magie…). C’est cette botte de crayons et de feuilles de papier qui constitue votre nouveau logiciel. Un alias dans le dock, un clic et hop… Apophysis sur Mac OSX !

Toutes les fonctionnalités natives sont présentes et la vitesse de rendu avec le quadricoeur de l’iMac est simplement époustouflante. La commande Ctrl+B pour générer un lot de 20 fractales aléatoires se fait en temps réel ! Par contre, je n’ai pas trouvé le moyen d’installer d’autres plugins. Il faudrait ouvrir l’exe et y compiler les nouveaux plugins… Pour les scripts, les gradients et les flames, pas de problèmes puisqu’on peut y accéder dans les boites de dialogue d’Apophysis.

Quand le monde Linux s’entrouvre…

D’autres softs Windows sont ainsi « Winifiables » : Incendia, autre logiciel de génération de fractales 3D extraordinaires (dont je vous parlerais bientôt) tourne ainsi sur Mac, 10 fois plus vite que sur mes anciens PC… Qu’en est-il des logiciels Linux ? Le choix est vertigineux pour ce qui concerne les applications scientifiques… Il existe une autre catégorie d’émulateurs pour installer et faire tourner ces applis. C’est le projet Fink mais, autant le dire tout de suite, ce n’est pas de la tarte ! Ces gens là ont les pieds encore trop emmêles dans la ligne de commande et la tête pas assez dans le Mac. Mais ça va venir, N’est ce pas ?




Ces autres articles vous intéresseront sûrement...

Apophysis : fonction Zeta
On connait tous les nombres premiers : ces bizarreries arithmétiques, nombres particuliers qui ne sont divisibles que par 1 et par eux mêmes. Ils se répartissent semble-t-il de façon aléatoire le long du ruban des nombres, et sans doute à l'infini,  ...
Apophysis : les scripts !
Parmi les différentes méthodes de fainéant que j'ai pu expérimenter dans la génération de "fractales à deux ballles", la méthode des scripts est la plus efficace. Apophysis dispose en effet d'un langage de script puissant qui permet d'au...
Nuit noire sous la mer blanche
Pour bien commencer la semaine, rien de tel qu'un bon bol de plancton ! Alexander Semenov est un biologiste marin russe et aussi un photographe de talent. Son travail est l'occasion de découvrir des créatures qui semblent venues d'un autre monde. ...
Voyage autour de la sphère
La beauté des coquilles de mollusques avec leur "spiralité" infinie m'a toujours intrigué. Comment la nature s'y prend-elle donc pour accoucher de formes aussi parfaites ? L'Univers serait-il mathématique ? Autrement dit, les chiffres et...
Incendia : algues algorithmiques
Qu'on le veuille ou non, nous sommes tous issus d'une microscopique algue bleue, à l'origine de la vie sur Terre nous disent les scientifiques. Plus complexes mais plus jolies, les Coccolithophoridés sont aussi des algues unicellulaires qui vivent en...
Les dimensions invisibles des espaces de Calabi-Yau
Illustration extraite de Visualization sur Wolfram.com Précisons tout de suite que ce post n'a rien à voir avec une quelconque recette de cabillaud (j'en connais par ailleurs de succulentes) mais entend vous faire pénétrer le monde merveilleux des...
fractales : les quaternions
Les fractales en trois dimensions, ça va cinq minutes : en fait, c'est trop simple ! :-) Heureusement, il existe des fractales en 4D. Les quaternions... Que sont donc ces bêtes là ? En mathématiques, un quaternion est un type de nombre hypercomplex...
Etonnante "Amazing Surface"
Nous connaissons déjà la Mandelbox, version sous amphétamines de l'historique Mandelbulb. Rappelons pour les béotiens qu'il s'agit d'une formule mathématique qui permet de générer à elle seule des mondes graphiques multidimensionnels dans lesquels ...

2 Responses to “Apophysis 7x pour Mac OSX !”

  1. VIRATELLE dit :

    bonjour,
    tout d’abord bravo pour le ton de ce blog (un peu de basse flatterie ne fait pas de mal) mais y’a un truc qui va pas… les liens de téléchargements sont morts :-(

    où trouver Apophysis????

    merci si ce message est lu

Participez à la discussion ?

BanniereNB

La Boutique est ouverte ! :-)