Sur le chemin du retour, visite obligée à un autre cénote, en bordure de route : Actun Ha, plus connu sous le nom de Carwash parce que les chauffeurs de taxis venaient y laver leurs voitures. Ceci avant l’avènement de la plongée « Tek » et de la manne que cela représente pour la région (plus de 60 centres de plongée rien qu’à Playa del Carmen !) Pourtant, nous sommes seuls devant ce cénote « grand luxe » avec ponton de mise à l’eau en bois et même cabine/cabane maya pour se changer.

Et bien sûr, les moustiques sont disponibles sans supplément. Particulièrement voraces, plus petits et plus sombres que nos spécimen européens, ils piquent à la vitesse de l’éclair si bien qu’il est inutile de se gifler sans cesse : quand on sent la piqure, le mal est déjà fait. La démangeaison est instantanée et intense mais, bonne nouvelle, ne dure que quelques minutes…

Nous glissons à l’eau au milieu des nénuphars en fleur. Une couche d’eau douce, tannique, presque opaque nous accueille. Tantôt brune, verte ou bleu ciel selon l’angle où on l’observe. Nuages mouillés qu’il est si facile de percer en coulant de quelques mètres. Alors, chute libre soudaine dans une clarté infinie. Une pure merveille : les photos parlent d’elles mêmes ! Et la grotte révèle alors son ampleur de cathédrale. Mais ce n’est que le début de l’aventure : Fini le gazon, voici l’obscurité.

Nous nous laissons avaler dans la bouche garnie de crocs calcaires du cénote.  Un léger courant se fait sentir dans cette partie amont : l’eau coule sous le Quintana Roo ! Cette galerie, en cours d’exploration, est déjà connue sur plus d’un kilomètre. Et le réseau Jacinto Pat tout proche, fruit de la jonction de nombreux réseaux importants, totalise aujourd’hui plus de 130 km de galeries noyées. Un sacré voyage initiatique… Mais ceci est une autres histoire. Nicolas qui explore activement les cénotes de la région (plus de mille sont déjà repertoriés) y a  trouvé quantité de poteries mayas pour qui ces puits constituaient des points d’eau et ou régnait Chac, le dieu de la pluie…

Demain, je vous emmènerais vers d’autres fantaisies minérales, encore peu connues. Qui sait…

Si vous aussi vous voulez faire ce voyage, consultez Blue Lagoon et Phocea Riviera Maya.