A l’est de Riou…

Nouvelle plongée dans les calanques ce matin, sous un ciel sans nuages… Direction la Pointe Caramassaigne à l’extrême est de l’île de Riou. J’ai la chance de disposer cette fois de deux modèles : Morgane qui avait déjà assuré la première plongée aux Impériaux et ma compagne Marie-Ange. Nous avons commencé par intervertir nos combinaisons Cressi : Marie Ange ressemblait à un chien sharpei et s’inquiétait de tous ces nouveaux plis sur sa silhouette tandis que j’étouffais dans une combinaison serrée, pourvue de deux pectoraux inhabituels… Rigolade, on recommence le strip tease et à l’eau où Morgane, à son habitude, nous attend a demi nue, j’entends qu’elle plonge sans gants et sans chaussons dans cette eau à tout de même 15°C…

A l’aplomb des cathédrales de calcaire de Riou, de gros blocs enchevêtrés nous accueillent à -15m. Un poulpe, un gros chapon, des bancs de sars et de saupes… La routine. Mais j’ai repéré un décollement de la falaise qui me semble intéressant. De fait, un étroit canyon où le courant a creusé des marmites de géant se révèle. Les parois sont couvertes d’anémones jaune soufre et le soleil y va des ses plus beaux rayons. Je me cale dans le goulet, on rajoute 2 plongeuses, on déclenche, et voilà ! Plus loin débute un joli tombant ou des castagnoles violettes à queue d’hirondelle se cachent dans les massifs de gorgone et les buissons d’éponges jaune. Un festival. Quand je pense que j’ai attendu si longtemps avant de découvrir ces merveilles alors que j’habite à côté ! C’était bien la peine de parcourir le monde pour revenir au même point… Merci Bertrand ! (C’est le boss).

Vous voulez faire cette plongée (et beaucoup d’autres) ? : Les Goudes Centre de Loisirs.

Partager ce billet
  , , , , , , , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *